AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Terminé] Liberté révélation /PNJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Joueuse
Messages : 452
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   Lun 29 Jan - 18:05

April n'a pas compté le nombre de jours dans lequel elle est rentée dans cette cellule. Elle se concentre seulement sur l'interrogatoire qu'elle a eut avec l'agent Stewart. Elle n'arrive pas à comprendre la douleur que lui ont provoqué cet entretien. Elle a coopéré comme elle pouvait ne voyant pas d'autre solution. Elle est persuadée que Tim n'y est pour rien dans toute cette histoire, mais alors pourquoi s'être laissé faire par le Faucheur durant toutes ces années et en ce moment même ? Dans le fond, la jeune blonde préfère ne pas le savoir. Alors qu'elle était plongée dans ses pensées, bloquées dans un sourire figé depuis hier. Elle se tourne vers la grille qui grince de nouveau. L'écarquillement de ses yeux exprime ses interrogations sur la raison de la venue de cet agent. Lorsqu'il déclare qu'elle est libre, que quelqu'un a payé sa caution, elle reste figée sur place. Mais qui pourrait bien payer une somme importante pour elle et sa libération ? Capucine ? Rachel ? Non... Ce serait plus le genre de Damon, mais il est mort. Perturbé sans trop le comprendre, elle fait un sourire forcé à l'annonciateur de nouvelle et sort de sa cellule pour récupérer ses biens personnels. 

Un par un, elle regarde ses biens posés sur le comptoir. Elle a encore du mal à réalisé qu'elle soit libérée aussitôt. Elle soupçonne alors que l'agent Stewart soit derrière tout ça. Après tout, il a promis un abandon des charges si elle coopère non ? Elle commence à ranger ses affaires dans son sac à main. Ses gestes étaient machinaux, automatique. Mais ces gestes se figent quand elle saisit sa boite à médicament que Timothy lui avait donné. Elle se fixe un moment en se posant une question essentielle. Après ce qu'il vient de ce passé est-ce qu'il est vraiment prudent d'en reprendre. Figé un bon moment ainsi, elle finit par se décider et range la boite dans son sac décidant de ne plus les prendre. Quitte à devenir de nouveau cette April souriante sur tout, elle juge qu'elle est bien moins dangereuse comme ça que quand elle laisse son corps agir en fonction de ses émotions. Elle finit par sortir dehors exprimant sa perturbation de la situation par un sourire. 

Un peu perdue, elle finit par regarder autour d'elle et finit par voir un visage connu. Ce n'était pas Capucine, ni Rachel, ni l'agent Stewart, encore moins Jules et surtout pas Timothy. C'était monsieur Smith, un voisin de pallier de l'immeuble dans lequel elle vit. Gardant le sourire pour exprimer son air intrigué, elle s'approche de lui d'un pas rapide. Une fois en face de lui, elle reste muette, elle ne sait pas quoi lui dire ou quoi lui demander elle dit alors d'un air machinal et innocemment.

« Monsieur Smith ? Que... »

Elle penche la tête sur le côté et inspire un grand coup.

« Qu'est-ce que vous faites ici ? »

Son sourire reste intact, mais elle finit par écarquiller les yeux.

« Attendez... C'est... C'est vous qui avez payer ma caution ?! »

Pourquoi ? Monsieur Smith a toujours était un gentil voisin prêt à aider, mais elle ne pensait pas qu'il était bienveillant à ce point. Et puis pourquoi elle ? Elle se fait sans doute des idées, mais elle n'a pas remarqué cette bienveillance envers elles avec les autres. Ressentant le sentiment de gêne elle sourit de plus belle et ne sait plus quoi dire d'autres. Elle commence à se pauser de réel question sur ce voisin.






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Messages : 69
Arrivée sur HC : 27/01/2018
Emploi/loisirs : Tous les métiers

MessageSujet: Re: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   Lun 29 Jan - 22:50

Liberté révélation


Depuis la sortie des clients du Crescent Hotel, je vis dans un petit appartement de Little Rock, sur le même palier qu’elle. Mon visage lui était inconnu. Maintenant, elle ne me connaît que sous le nom de Smith. Je ne suis que son voisin de palier depuis trois ans. Elle ignore tout de moi. Elle ignore que j’ai une raison d’être là. Elle ignore que mon maître m’a demandé de veiller sur elle. Tout le monde l’ignore. Moi non plus, je ne l’avais pas revu depuis notre fuite de notre prison. Il était parti de son côté en prenant soin de me demander de la suivre et de veiller sur elle en son absence. Trois longues années se sont écoulées. Il en a mit du temps. J’en ai conscience.

Mademoiselle Carter a disjoncté à la mairie, et s’est méritée une place dans une cellule du commissariat. C’est pourquoi je m’y suis dirigé aujourd’hui. Quand j’entre dans l’établissement, la première chose que je fais est de me diriger au comptoir pour affirmer que je souhaite payer la caution de ma voisine. Une fois ceci fait, je sors à l’extérieur et l’y attend, adossé contre la voiture. J’attends environ une demi heure, le temps qu’on aille la chercher, qu’elle signe des documents, qu’elle récupère ses effets personnels. Je suis patient. J’ai tout mon temps.

Adossé contre une voiture noire, je la regarde sortir et retire mes lunettes de soleil. Je la vois se diriger vers moi et lui offre un sourire. Elle m’a reconnu. Elle a reconnu son voisin. Et vu le sourire qu’elle me fait, je me doute qu’elle n’a pas prit ses médicaments que mon maître lui a prescrit. Elle me demande ce que je fais là. Je ne répond pas. Bien vite, elle réalise la raison de ma présence. Je hoche doucement la tête. « C’est bien moi. »

Je me redresse et ouvre la portière arrière de la voiture pour qu’elle s’y installe. « Vous devez être épuisée, n’est-ce pas? Laissez-moi vous ramener. Je vous expliquerai. » Je ne porte pas le même style vestimentaire qu’à l’habitude. Contrairement à l’air décontracté que je porte quand je la croise sur le palier de l’immeuble, je porte un habit plus professionnel. Je ne porte pas la cravate, mais ma chemise noire et mon pantalon noir donne l’impression que je suis une toute autre personne.

Certes, le fait que j’ouvre la portière arrière doit la pousser à se poser des questions. C’est comme si je lui dévoilait que je suis un chauffeur assigné à elle, une sorte de taxi. « Mieux vaut que nous discutions de tout ça … ailleurs » dis-je en regardant le commissariat. Je la regarde à nouveau avec un sourire. Je préfère ne pas mentionner le nom de mon maître immédiatement, de peur qu’elle n’entre pas dans la voiture. Monsieur Parker m’a bien prévenu. Il croit qu’elle ne lui fait plus confiance. À moi de la rebâtir.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 452
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: Re: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   Mar 30 Jan - 17:40

April ne s'y attendait vraiment pas. Monsieur Smith n'a jamais été autre chose qu'un voisin pour elle. Un voisin sympathique, aimable, serviable... Mais... au point de payer sa caution ? Un doute plane en elle sans qu'elle le comprenne. Adossé contre sa voiture, il confirme ses dires pour ensuite ouvrir la porte arrière de sa voiture l'invitant à entrer. Elle hésite un moment avant de se décider, sur le coup, elle a reculé d'un pas pour fixer son voisin dans les yeux, un peu comme si elle voulait deviner ses réelles intentions. Elle bloque sa respiration et constate rapidement qu'elle était, en effet, fatiguée. Et connaître les raisons qui ont pousser Smith à se comporter en si bon samaritain la pousse instinctivement dans la voiture après mûre réflexion. Puis ce mystère s'accentue quand il explique brièvement qu'il fallait mieux en parler ailleurs qu'ici. April a bien entendue pris en compte le goût vestimentaire inattendu de son interlocuteur. Habillé tout de noir, il était méconnaissable, et c'est pour cela qu'elle avait mis du temps à le reconnaître. Des hypothèses toute aussi folle les unes des autres commence à défiler dans sa tête. Il sort d'un enterrement ? Un entretien d'embauche ? Ou tout simplement de son travail ? Une fois dans la voiture April ressent un stress qu'elle est comme toujours incapable d’exprimer autrement que par un sourire. Une peur pointe le bout de son nez, et si c'était un piège ? Toujours avec le sourire, elle joue avec ses mains et regarde Smith pour bien lui spécifier qu'elle est à l'intérieur de la voiture. Pourquoi à l'arrière ? Elle ne le sait pas, mais elle espère savoir tout ça bientôt.

Une fois tous les deux dans le véhicule, elle hésite un instant avant de ce lancer. Elle ne savait pas par où commencer, tout dans cette situation actuel l'intrigue. Elle tente de trouver une généralité avant de prendre la parole. Le comportement... Les vêtements... C'est un peu comme si Smith était devenue soudainement une autre personne. Serait-ce le Faucheur ? La respiration d'April se coupe à cette idée. Non ce n'est pas possible que se soit lui. Elle le regarde de nouveau pour s'en persuader, ça serai, en effet, trop gros pour que se soit lui. Elle fixe de nouveau ses mains et finit enfin par prendre la parole en gardant son sourire.

« Monsieur Smith... Comment ce fait-il que vous aillez changer d'un coup comme ça ? »

De peur de ne pas être clair, elle s'explique.

« Je veux dire... Vous n'êtes pas habillé comme d'habitude, vous payez ma caution pour je ne sait quelle raison... Vous me faites monter à l'arrière comme si vous étiez... Un chauffeur. »

Elle continue de sourire perturbé par la situation. 

« Vous attendez quelque chose de moi ? Je peux vous rembourser la caution sans problème ! »

April se souvient que la sensation d'être redevable ne lui ait pas très agréable. Elle reconnaît ce ressenti et tente de calmer celui-ci.

« J'insiste, c'est moi qui aie fait l'idiote... C'est donc à moi de payer. Pas vous. »






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Messages : 69
Arrivée sur HC : 27/01/2018
Emploi/loisirs : Tous les métiers

MessageSujet: Re: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   Lun 5 Fév - 22:48

Liberté révélation


Je vois bien dans le visage de Mademoiselle Carter qu’elle se pose des questions. Derrière son sourire se cache un questionnement. C’est évident de toute façon. Je me comporte comme un chauffeur, j’ai changé d’attitude, de look. Je ne suis évidemment plus le même, et elle l’a remarqué. Bref, quand celle-ci entre dans la voiture, je ferme la portière et va me poster derrière le volant. Je place le rétroviseur de façon à bien voir derrière, mais aussi le visage de la blonde qui me fixe de l’arrière de la voiture. Je sourit, aimablement et poliment, avant de démarrer. Une fois en route, les portes se verrouillent automatiquement et je prend la route jusqu’à notre bloc appartement. J’ignore totalement la crainte qui se forme dans son cerveau. Elle se met à parler après un moment et je l’écoute attentivement en regardant la route.

Pourquoi ce soudain changement ? J’ai comprit la question, mais celle-ci se donne la peine de s’expliquer de toute façon. Elle lui fait donc remarqué son changement de look et de comportement, comment elle a l’impression qu’il est son chauffeur. Malgré son sourire, je la sens paniquer un peu, ou peut-être est-ce moi, mais je veux la rassurer immédiatement, malgré le fait qu’elle insiste. « Ce n’est pas nécessaire Mademoiselle. L’argent avec laquelle j’ai payé votre caution n’était pas la mienne de toute façon. »

Je marque alors un temps de pause, le temps de lui laisser assimiler l’information. Il n’y a pas de façon simple et douce d’aborder le sujet, malheureusement. Je sais qu’elle a perdu foi en Monsieur Parker et ça me chagrine, honnêtement. Lui qui tient tant à elle et qui m’a fait veiller sur elle pendant tout ce temps, simplement pour revenir dans le décor battu comme on bat un tapis… « La vérité, Mademoiselle, c’est que c’est Monsieur Parker qui m’envoie. C’est lui qui a payé votre caution. » La vérité peut choquer, et dans ce cas-ci, elle est probablement très difficile à avaler. C’est pourquoi mieux valait finir mon récit maintenant, tout de suite, avant qu’elle ne se mettre à paniquer et me demande de la déposer. « Vous ne vous souvenez pas de moi, mais moi aussi j’étais dans l’hôtel. Je travaillais pour Monsieur Parker déjà dans ce temps. Quand il a fait explosé la cuisine pour que tout le monde s’évade… quand il vous a fait partir au bras d’un inconnu pour que vous fuyez, il m’a demandé de vous suivre et veiller sur vous pendant son absence. Devenir votre voisin de palier était la meilleure façon de pouvoir faire mon travail. J’espère que vous saurez nous pardonner pour ces cachotteries. »






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 452
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: Re: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   Jeu 8 Fév - 15:55

Il n'a pas payé avec son argent, cette phrase rend April de plus en plus interrogative. Qui ? Pourquoi ? Comment ? Mais ses réponses ne tarderont pas à venir à elle alors que Smith démarre la voiture. Le calme lui permet alors de se calmer et d'estomper comme elle peut tous ces sentiments qu'elle ne comprend toujours pas. C'est dur, c'est incompréhensible, mais elle ne cédera pas. Elle ne prendra plus ces médicaments qui faisait répondre son corps à sa place. Elle se voyait mal fuir la difficulté, surtout face à cet homme qui avec un peu de chance lui donnera réponse à ses questions. Et c'est celui-ci qui brise le silence par une révélation qui frappe en pleine poitrine la jeune blonde. Sa respiration se coupe, et son corps involontairement ce met à trembler sans trop de compréhension dans son regard. Silencieuse, elle se contente d'écouter la suite. Il était dans l’hôtel et elle ne l'a jamais remarqué, sans doute trop obnubilé par Timothy ? Ou les autres clients de l’hôtel ? Il est vrai qu'elle n'a jamais vraiment fait attention au employé. Leur regard vide les ont effacés et l'idée de ne pas avoir fait attention à Smith donne à la blonde un pincement au cœur incompréhensible. Cependant, les révélations choquantes ne s’arrêtent pas là. L'explosion et la libération des clients de l’hôtel, c'était Timothy qui était derrière tout ça. Et que ça présence fréquente avec elle était la demande de celui-ci afin de s'assurer que tout ce passe bien pour elle. Sous le choc, elle ne trouve pas les mots bouche entre ouverte, le cœur battant à mille à l'heure. Oui, c'était des cachotteries, oui elle ne comprenait pas pourquoi l'un ou l'autre ne lui a pas expliquer la situation plus tôt. C'est seulement après un long moment de silence à regarder le vide qu'April reprend la parole.

« Pourquoi m'en parler maintenant ? Pourquoi pas me l'avoir dit dès que nous sommes sortie de l'hôtel ? »

Son cœur se met à se serrer lorsqu'une hypothèse lui vient en tête.

« Il... Il ne me fait pas confiance ? »

Gardant son sourire étrange pour exprimer son inquiétude, elle s'enfonce dans le siège bras croisé et se décide de dire clairement sa position actuelle.

« Si lui-même ou vous, vous m'aurez expliqué ce plan dès le début, je ne me serais pas sentie mal durant ces trois ans. Et je n'aurais sans doute pas fait une crise à noël. Les conséquences sont énormes à force de tout vouloir faire dans le secret et l’anonymat. »

Elle a des choses à dire et il fallait que sa sorte. Elle choisit de se confier à Smith plutôt que Timothy, car elle est encore dans le doute de le revoir de si tôt. 

« Son silence et tendance solitaire mystérieux ne me dérangeaient pas à l’hôtel. Mais maintenant j'en vois les conséquences et elles sont plus grave que ce qu'on pouvait s'imaginer. Je me suis retrouvé en prison pour ça... »

Elle finit par regarder le paysage défiler avec son même sourire et termine enfin.

« J'ai toujours pensé que lorsqu'il m'avait demandé de partir sans lui. C'était sa manière à lui de me dire qu'il me quittait. Et même avec vos explications, je ne sais toujours pas ce qu'il en est. Concrètement, qu'est-ce que je suis pour lui aujourd'hui ? Je n'arrive pas en avoir une certitude. Sa petite amie ? Son ex ? Une simple amie ?... »

Commençant à avoir des crampes aux joues par le fait qu'elle n'a plus l'habitude de sourire autant, elle se met à arrêter de sourire.

« Enfin, je suis sûr que ça, même vous vous ne le savez pas... Je me trompe ? »






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Messages : 69
Arrivée sur HC : 27/01/2018
Emploi/loisirs : Tous les métiers

MessageSujet: Re: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   Lun 12 Fév - 18:30

Liberté révélation


Je comprend sa frustration. Enfin, non, je ne la comprend pas, mais je peux comprendre qu’elle soit confuse et que le fait de ne rien y comprendre puisse être fâchant. La seule chose pourtant que je pouvais faire, c’était mon boulot. Mon patron m’avait demandé de veiller sur elle, j’allais donc le faire jusqu’au bout. Je voulais aussi m’assurer qu’à son retour, Monsieur Parker n’aurait pas de problème avec elle. Enfin, je n’allais pas me mêler de leur relation, mais je pouvais tout de même essayer de réparer les pots cassés.

April garde le silence depuis un moment quand elle prend finalement la parole. Je n’ai alors le temps de placer aucun mot. La blonde se met à douter de la confiance que mon maître lui porte. Elle me confie qu’elle aurait voulu être dans la confidence, plutôt que d’être tenue à l’écart. Je ne peux rien lui dire, si ce n’est que de la rassurer sur ce que je sais du coeur de Monsieur Parker. Néanmoins, pour l’instant, je garde le silence, préférant rester poli plutôt que de l’interrompre.

Le sourire de celle-ci fini par s’estomper. C’est maintenant à moi de parler, alors j’en profite pour rétablir la place de mon maître dans cette histoire. « Je comprend que cette situation puisse vous sembler injuste. Pour tout vous dire, je ne pense pas que Monsieur Parker avait prévu vous laisser seule aussi longtemps. » Non, forcément, il a eu des ennuis et il est resté à l’écart pour ne pas la mêler à tout ça.

« Au risque de vous paraître insensible, vous n’avez pas été arrêtée parce que vous avez été tenue à l’écart. Vous avez été arrêtée pour entrave à une enquête fédérale, outrage à un agent et mise en danger de la vie d’autrui. Monsieur Parker et moi ne sommes en rien responsable de votre arrestation. Je ne suis pas lui, mais je peux vous promettre avec certitude qu’il ne voulait pas vous voir avoir des problèmes avec les autorités. Si vous l’aviez suivie, ou si vous aviez été mise dans la confidence, vous auriez été arrêtée pour complicité avec le Faucheur. Il aurait eu du mal à vous aider, vous savez, car il n’aurait pas pu vous faire libérer sous caution. Pas aussi facilement en tout cas. »

Je marque ici un temps d’arrêt pour lui laisser quelques secondes de réflexion face à mes dernières paroles. « Je ne sais pas où votre relation en est exactement, puisque je n’en fais pas parti. Mais soyez assurée qu’à l’heure actuelle, Monsieur Parker redoute de vous avoir perdue, bien plus que lui-même ne saurait l’imaginer. Si je peux me permettre une opinion personnelle, je pense que pour lui, vous serez toujours la personne la plus importante à ses yeux. »

J’ai fini de parler alors que nous approchons déjà du bloc appartement où nous vivons.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 452
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: Re: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   Mer 14 Fév - 17:52

April avait besoin de dire tout ce qu'elle venait de dire. Peu importait si elle avait raison ou tord, il fallait que sa sorte et Smith était à ses yeux la meilleure personne a qui parlé de ce genre de chose. Il travaillait pour Timothy et travaille peut-être même encore pour lui. Et étant donné qu'April doute de revoir de nouveau celui qu'elle aime. En sentiment très pessimiste de sa part bien le contraire à ce qu'elle a bien pu être avant et pendant l’hôtel. Son changement tel qu'elle ne parvient plus à sourire correctement et aussi longtemps qu'avant. Ses premières lui font ressentir un sentiment de rage qu'elle ne comprend bien entendu pas. Pas prévu de partir aussi longtemps ? Ses dires ont pourtant été clairs le jour de l'explosion. Il est suspecté et c'était pour cette raison qu'ils ne pourront plus jamais se voir. April ravale cette pensée dans la gorge bras croisé avec un air froid et neutre qu'elle a adopté depuis l'explosion à l’hôtel. Son cœur se remplace en pierre lorsque Smith souligne ensuite l'évidence concernant son arrestation. Puis elle ressent la sensation qu'une explosion quand il cite les possibles conséquences si elle serait partie avec lui ou si elle aurait été mise dans la confidence. Elle baisse la tête laissant glisser ses cheveux devant son visage et regarde le vide vers le bas. Tant de sensation incompréhensible se manifestait... C'est désagréable pour elle, elle ne sait pas si elle doit prendre cette explication bien ou mal. 

Savoir que celons Smith elle est la personne la plus importante aux yeux de Tim lui fait du bien. Mais elle ne peut s'empêcher de se faire remarquer à elle-même qu'il avait bien la une drôle de façon de traiter un être cher. C'est la possibilité du fait qu'il redouterait de l'avoir perdue qui la touche en réalité le plus. Car elle-même redoute exactement la même chose que lui. Du moins, si Smith ne se trompe pas la dessus. April ne dit plus un mot jusqu'à ce qu'ils arrivent à l'immeuble où tout deux habites. Elle monte avec Smith et une fois devant sa porte ouverte à l'aide de ses clefs elle se retourne avec son air neutre et froid pour lui exprimer une dernière chose qu'elle aurait voulu dire à Tim.

« Avant de sortir de la cellule grâce à vous deux, j'ai été interrogé par l'agent Stewart. Dans les débuts, il m'a questionné sur Timothy, et j'ai collaboré. »

Peut-être qu'elle s'enfonce et que ses dires lui feront perdre à jamais ce qu'elle a toujours voulu récupérer, mais la peur qu'elle ressent ne sont que des tremblements et boules dans les gorges insignifiante car incompréhensible pour elle.

« Et cet interrogatoire m'a fait réaliser que je ne sais absolument rien sur lui. Sans doute ça qui me fait dire qu'il ne me fait pas confiance... Mais dans un sens, il a plutôt bien fait. Car je n'ai pas hésité à dire tout ce que je sais à l'agent. Mais ce n'est pas ce que j'ai le plus retenu de cet interrogatoire. »

Elle entre dans son appartement de tourne de nouveau vers son voisin.

« On pardonne toujours à la hauteur que l'on aime. »

Elle fait une petite pause dans le quitter du regard.

« Ce sont les mots que m'a dits monsieur Stewart quand je lui ai parlés de Timothy et moi... Et ça me fait réalisé que... Toutes ces sensations que j'ai envers Timothy sont non seulement restées intactes malgré les années, mais en plus de ça, j'ai enfin réussis à mettre un nom sur tout ces ressentis et envie envers lui. »

Elle lâche un léger sourire naturel avec de terminer.

« C'est l'amour. Bonne soirée monsieur Smith et merci pour votre aide durant ces trois dernières années. »

Elle finit par fermer la porte et tente de se changer les idées après toutes ces révélations allant même jusqu'à faire une lettre l'excuse pour l'agent, Rachel et Capucine concernant son comportement à noël. 






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Terminé] Liberté révélation /PNJ   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Liberté révélation /PNJ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Huis Clos :: Little Rock :: Centre-ville-
Sauter vers: