Partagez | 
 

 Faux semblant » damon c. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administrateur
Messages : 191
Date de naissance : 21/09/1984
Arrivée sur HC : 25/12/2014
Age : 33
Emploi/loisirs : Agent du FBI

MessageSujet: Faux semblant » damon c. [terminé]   Dim 11 Fév - 10:37



Faux semblant
damon carter — andrew stewart

29 décembre : 13h43 ▬ De nouveaux rebondissement avaient suivis les événements de la soirée de Noël à la mairie. Il fallait bien l'avouer, c'était inespéré. Mais les choses allaient vite, peut-être même un peu trop vite. Il ne fallait pas céder au chant des sirènes et se laisser noyer par le tumulte de l'enquête. Hélas, même si j'avais souhaité prendre du recule sur cette affaire, il me semblait bien impossible de m'en éloigner très longtemps. Au lendemain de toute cela, j'avais été contacté par un hacker qui semblait vouloir "participer" à tout ça. Cela n'avait pas vraiment été pour me faire plaisir. La vérité voulait même que cela ne m'arrange pas du tout. Cette histoire était suffisamment délicate pour ne pas avoir en plus affaire à un justicier. Pourtant... Pourtant j'avais accepté. Pourquoi ? Parce qu'il ne fallait rien négliger et que je prenais la responsabilité sur moi de laisser un civil mettre son nez là où il ne le devait pas. Un bon agent devait savoir prendre des risques pour peu qu'ils soient utiles à l'enquête. Mon flaire me disait qu'il fallait tenter le coup parce que les hackers du FBI risquaient d'être... Trop à cheval sur les procédures. A mes yeux il me paraissait évident que cette affaire dépassait l'autorité établit. Ce qui risquait de ne pas être de l'avis de mes supérieurs. Aussi... C'était un risque à prendre certes, mais il était utile, nécessaire même. La justice était parfois bien trop bornée et inflexible pour faire ce qui devait être fait au nom de la vérité.

Je me retrouvais assis sur un banc du Riverfront Park à observer les habitants de Little Rock déambulée par cette journée fraîche et ensoleillée. J'en oubliais presque pourquoi j'étais là, un journal sur les genoux avec les dernières actualités de la ville et ses alentours. Je n'avais pas encore pris la peine de le feuilleté alors que je l'avais acheté à l'entrée du parc. Non j'avais envie de profiter un peu de la tranquillité des lieux, pour oublier l'agitation du centre ville. On entendait presque pas les bruits urbains et la circulation que se faisait aux abords. Mais je n'étais pas là pour flâner. Aussi, pour ne pas laisser entrevoir mon attente, je daignais enfin ouvrir ce journal, sentant alors l'entrave légère de mon pardessus. Non sans quelques difficultés à cause de mes gants, je saisissais enfin la première page pour pouvoir la tourner. Les premiers articles n'étaient pas vraiment intéressants. En faite ils l'étaient rarement quand on connaissait déjà toutes les petites histoires qui valaient la peine d'être entendues. Poussant un soupire, je changeais de page, continuant de feuilleté le journal négligemment. Et de temps en temps je regardais la statue qui rendait hommage à la guerre de Sécession, car c'était là l'endroit où j'avais rendez-vous.







On se demande toujours pourquoi on n'a pas agit sur l'instant. On regrette bien souvent de n'avoir rien fait alors qu'on le pouvait. Moi je regrette d'avoir agit parce que tout cela ne serait pas arrivé.
(c) Bloody Storm


Dernière édition par Andrew Stewart le Sam 3 Mar - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 62
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 32
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Dim 11 Fév - 17:45

J'ai totalement conscience des risques que je suis en train de prendre en ce moment même. Déjà rien que le délire d'avoir contacté cet agent était du suicide et bien plus d'une fois, je me suis retrouvé paniqué de constater que cet homme est bien plus malin que ce qu'on pourrait penser. Après lui avoir donné un positionnement des personnes rechercher, il m'a imposé une rencontre. Pourquoi ? Je n'en savais rien, tout ce que je pouvais savoir, c'est qu'il a réussis à ne pas me donner le choix. Parce que dans un sens, continuer à converser par sms n'était pas le plus sécuritaire. Et ça prouve que cette affaire est bien plus complexe que ce que j'ai pu penser. Bien que retrouver ma sœur est une priorité, je compte bien la sortir de tout ce foutoir par n'importe quel moyen. Même s'il fallait que j'en donne réellement ma vie. Nous avons donc fini par nous fixer un rendez-vous dans le parc en face d'une statue. Me répétant mon plan en tête, je m'approche au point de rendez-vous en regardant ma montre. 13H58, avec un peu de chance, je vais être pile-poil à l'heure. Je connais la statue et fini donc par m’asseoir à un banc de dos à un homme qui lit le journal. Pensant reconnaître l'agent grâce aux informations que j'ai réussi à me procurer. Une fois assis, j'attends un petit moment pour qu'une fois les 14h pétantes ont sonné sur ma montre, j'inspire un grand coup et lâche un léger sourire pour prendre à parole.

« Les nouvelles sont bonnes ? »

J’attends sa réaction afin d'avoir la certitude qu'il s'agisse bien de l'agent que je tente de contacter. Une fois, la confirmation fait, je dis d'un air détaché et habituer en me cherchant mon paquet de cigarettes dans ma poche. 

« On m’envoie pour faire intermédiaire... Celui avec qui vous avez parlé par message ne tient pas vraiment à se montrer en personne. »

Je ne lui laisse pas tellement le choix de donner son avis ou quoi que se soit d'autre. Parce que dans le fond, c'est logique qu'un hacker refuse de se montrer. Pour moi, c'est la meilleure manière de garder mon identité secrète tout en agissant seul. Car qui pourrait penser que c'est le hacker lui-même qui se fait passer pour l'intermédiaire ? Je me sors une cigarette pour la mettre en bouche et lui tend le paquet pour lui proposer d'en prendre une.

« Cigarette ? »







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Messages : 191
Date de naissance : 21/09/1984
Arrivée sur HC : 25/12/2014
Age : 33
Emploi/loisirs : Agent du FBI

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Dim 18 Fév - 14:25


- Pas terrible, apparemment les Patriots seront en finale contre les Eagles pour le super bowl, répondis-je en feuilletant la page des sports.

Un coup d’œil à l'heure. L'inconnu avait respecté le timing. Arquant un sourcil en lisant la première ligne d'un article, je continuais d'écouter l'homme que je ne pouvais pas voir, installé sur le banc dos au mien. Ce qu'il m'énonçait n'était pas vraiment pour me surprendre, avec le temps on devait apprendre à s'attendre à tout, la surprise n'était pas envisageable. Même si la vérité voulait que je ne sois pas un habitué de ce genre de manigance. Hélas, au vu de l'affaire, il fallait revoir certaines choses de mon comportement, de ma droiture.

- Non merci, répondis-je à la question à propos de la cigarette.

De nouveau, je tournais une page du journal, m'assurant qu'elles puissent cacher mes lèvres et ainsi ne pas supposer que j'étais entrain de m'adresser à quiconque. Là, mon regard se posait sur une photo sur laquelle trois athlètes posaient avec les coupes sur un podium blanc. La qualité de l'impression laissait à désirer, mais ils semblaient tous radieux au premier abord.

- En quoi une affaire fédérale peut bien regarder un simple citoyen ? demandais-je à l'adresse de mon interlocuteur.

De temps à autre, je levais les yeux du journal pour regarder autour de moi. Surveiller serait même le terme exacte. Les échanges que nous avions eu par sms n'étaient pas sécurisé et je ne faisais pas vraiment confiance au FBI. Pourquoi ? Parce que encore une fois, tout était possible. C'était une paranoïa somme toute américaine en soit. Big Brother avait des yeux partout, surtout sur ceux qui travaillaient pour le gouvernement. Je préférais prendre mes précautions, moins de gens étaient au courant et plus il serait facile de trouver la taupe le moment venu, si taupe il devait y avoir.







On se demande toujours pourquoi on n'a pas agit sur l'instant. On regrette bien souvent de n'avoir rien fait alors qu'on le pouvait. Moi je regrette d'avoir agit parce que tout cela ne serait pas arrivé.
(c) Bloody Storm


Dernière édition par Andrew Stewart le Dim 4 Mar - 4:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 62
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 32
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Sam 3 Mar - 19:58

Je mets des écouteur à mes oreilles prétextant d'être en ligne avec quelqu'un pour pouvoir librement parlé à mon interlocuteur dos à moi. Lui a adopté la tactique du journal, c'est quand même bon de voir qu'il n'y a pas que des crétins dans les forces de l'ordre. Je suis tombé sur la bonne personne pour en savoir plus sur cette affaire si coopération, il peut y avoir bien entendu. Je remets le paquet de cigarettes dans ma poche et m'en allume malgré tout une et la fume d'un air totalement détaché. Plus je serais détendue moins je prêterai attention et mieux les personnes susceptibles de nous croiser penserons que je suis au téléphone. Je ne suis pas un grand spécialiste dans tout ce qui est social, on peut carrément dire que c'est mon point faible. Mais pour le moment tout ce passe pour le mieux donc pas la peine de paniquer. L'agent Stewart en tout cas va droit au but. Il demande en quoi une affaire fédérale m’intéresse, enfin, intéresse le hacker avec qui il a communiqué par sms. Je prends une mine impressionné en haussant les sourcils.

« Carrément une affaire fédérale ?! Wow, il ne m'a pas prévenue sur ça, c'est dire à quel point il est motivé... Tout ce qu'il m'a dit derrière sa porte, c'est que cette affaire est sans doute reliée à une personne qu'il recherche depuis 5 ans. »

Je tire une bonne latte de ma cigarette et tente de jouer le jeu le plus fidèlement possible, une chance qu'il soit dos à moi parce que j'ai plutôt l'air en colère et contrarier. 

« Oh, bien sûr, malgré le fait qu'on ne se soit jamais vu, je commence à le connaître ce gars... Je lui sers très régulièrement d'intermédiaire. Et d'une manière personnelle, je sais qu'il a déjà déclaré sa disparition, mais pour une raison totalement inconnue les recherches n'ont pas donné suite. Depuis, il cherche lui-même, jamais trop eu de nouvelle jusqu'à aujourd'hui. Quatre ans sans nouvelle en gros. Je n'en sais pas plus. »

Je ris nerveusement.

« Gardez ça pour vous hein, je n'étais pas censé le dire. C'est moi et moi seul qui pense que se soit utile de vous le préciser. Il veut toujours tout faire lui-même, mais j'ne pense franchement pas que se soit la solution. Il aimerait la liste complète des clientes victimes de cet enfermement. Sans doute pour voir si la personne qu'il cherche s'y trouve. »

Je tire deux trois lattes avant de reprendre.

« Boh après je connais son nom pour que se soit plus rapide au pire hein. Je ne fais que répéter ce qu'il demande. »







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Messages : 191
Date de naissance : 21/09/1984
Arrivée sur HC : 25/12/2014
Age : 33
Emploi/loisirs : Agent du FBI

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Dim 4 Mar - 5:12


Mon regard accrocha un titre en particulier, même si cela n'avait pas grand chose d'intéressant. Une foire d'artisans dans une ville voisine. Pourtant, l'article avait l'air passionnant, du moins c'était l'impression que je devais en donner. Je ne saisissais que brièvement quelques mots tandis que j'écoutais l'interlocuteur qui me faisait toujours dos sur le banc derrière le mien. Je ne saurais dire s'il était idiot ou si tout était calculé. Dans le premier cas, le hacker choisissait mal ses intermédiaires, dans le second cas la comédie était un peu maladroite. Comment j'arrivais à le déterminer ? Parce qu'il était beaucoup trop bavards. Les menteurs avaient tendance à enjoliver, justifier et argumenter là où quelqu'un racontant la vérité ce contentait souvent de faire simplement. Enfin, je lui laissais le bénéfice du doute.

- On pourrait commencer par là, ça nous éviterait beaucoup de problèmes, répondis-je simplement. Qui est-ce qu'il cherche en particulier ? Proche ? Ami ? Famille ?

Pourquoi confier tous les dossiers des victimes du Crescent Hotel quand l'autre ne cherchait qu'une personne en particulier ? Tout ce cirque pour pas grand chose à mon avis. Enfin, chaque hacker avait son style après tout. De mon côté, je restais assez tranquille, le nez toujours plongé sur cet article dont je commençais à en comprendre le sens à force de lire le premier paragraphe. Non, finalement ça n'avait pas l'air si intéressant que ça comme article, je tournais la page suivante, parcourant les titres du regard. Dans une ville où il se passait bien des choses, très bien d'entre elles étaient réellement intéressant. Enfin, il en fallait pour tous les goûts n'est-ce pas ?

- Il faut qu'il sache aussi que certaines personnes sont passées entre les mailles du filet à leur sortie de l'hôtel, ajoutais-je avant que l'autre n'ai eu le temps de répondre quoi que ce soit à ma dernière réponse. Enfin dites toujours, le nom me dira peut-être quelque chose.

Je préférais prévenir, après tout j'avais appris il y a peu encore qu'un client de l'hotel manquait à l'appel dans nos fichiers et qu'il avait joué les héros en désarmant April plus vite que le SWAT. Qui sait qui il nous manquait encore, combien de personnes avaient pris le large avant que le FBI ne débarque à Eureka Spring.







On se demande toujours pourquoi on n'a pas agit sur l'instant. On regrette bien souvent de n'avoir rien fait alors qu'on le pouvait. Moi je regrette d'avoir agit parce que tout cela ne serait pas arrivé.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 62
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 32
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Dim 4 Mar - 12:16

C'est fou comme je peux être mille fois plus à l'aise derrière un ordi que dans la vie réel. Ça en est flippant et ça me fait dire que cette comédie ne pourra pas autant durer que je le souhaiterai. Je me prends sans doute trop la tête pour un rien. Mais je n'ai personne avec qui me confier pour savoir comment me comporter pour passer inaperçu. Avoir confiance en personne, c'est ma devise depuis que j'ai commencé à comprendre l'ampleur du problème qui concerne ma sœur. Ce confié à personne, ne pas dire ses intentions ou tout tombera à l'eau. Je hausse donc les épaules à sa première question, en dire trop me grillera, c'est sur, il faut que je reste dans la peau de mon personnage. Francis Reeves, larbin d'un hacker avec qui il discute qu'a travers une porte. Et qui a servi d'intermédiaire que de temps en temps aillant plus souvent était la personne qui faisait les courses pour ce dit hacker. Il fallait vraiment que je me mette dans la peau de ce personnage si je voulais passer vraiment inaperçus et que mon identité ne soit pas révélée au grand jour. Il prévient cependant que quelqu'un client sont parvenus à fuir leur autorité lors de leur libération à l’hôtel. Je peste intérieurement craignant que ce détail me remette au point mort. Je réponds alors à la première question.

« Je l'ignore. Je sais seulement qu'elle s'appelle April Carter. »

Je termine m'a cigarette et m'enfonce nonchalamment sur le banc et écrase mon mégot au sol en soupirant.

« Alors ? Ça vous parle ? »

Tout au fond de moi, je suis en train d'espérer que se sera le cas. Parce qu'avec ce que j'ai appris sur le journal, nous somme coincée dans cette ville. Et se sera la merde si elle se trouve à l'extérieur. Parce que sortir d'ici se sera limite mission impossible. Pour que l'enquête stagne pendant 3 ans, c'est que l'auteur de tout ce merdier est doué, hyper doué même.







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Messages : 191
Date de naissance : 21/09/1984
Arrivée sur HC : 25/12/2014
Age : 33
Emploi/loisirs : Agent du FBI

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Dim 4 Mar - 14:09


Si ça me parlait ? Bien sûr que oui. Heureusement aujourd'hui je n'avais plus la trace des doigts d'April sur son visage. Toutefois, je me gardais bien de le signifier à son interlocuteur. Ce n'était pas vraiment le genre de détail dont on avait besoin de s'encombrer dans ce genre de situation. Enfin, tout le monde ne vivait pas ça au quotidien. Heureusement. Mes yeux se posaient sur les mots sans vraiment y voir du sens, si je devais m'amuser à les assembler, ils ne formeraient même pas une phrase cohérente. Enfin, ce n'était pas non plus ce qui m'était demandé. Une chance. Cette fois, l'homme derrière moi ce montrait un peu moins bavard, c'était déjà ça. Et avec le nom qu'il m'avait donné, nous allions pouvoir avancer. Déjà, je pouvais attester sans me tromper un seul instant que April était bien à Little Rock.

- Assez bien même, je l'ai vu pas plus tard que mardi, répondis-je simplement, sans chercher à rentrer dans les détails sur pourquoi et dans quelle circonstance. Et je peux vous assurez qu'elle ne risque pas de quitter la ville, comme le reste des victimes.

Il n'était pas nécessaire de lui dire que celle qu'il cherchait leur avait donné un spectacle digne d'une série policière le jour de Noël et qu'elle avait fini au poste. Ça, le hacker pouvait bien le découvrir par lui même. Je tournais la page, météo pour la semaine. Je levais la tête pour regarder le ciel. Oui, c'était à peut de chose près ce qui était annoncé sur le papier. Pour une fois qu'ils ne se plantaient pas trop... Parce qu'avec les années, c'était vraiment devenu au jour le jour pour les prévisions. Enfin, ce n'était pas ce qu'on me demandait de faire présentement. Enfin, ça donnait au moins le change, ça apportait un peu de vie à la scénette que nous étions entrain de jouer. Parce que oui, clairement c'était ça.

- Autre chose, demandais-je à l'adresse de mon interlocuteur.







On se demande toujours pourquoi on n'a pas agit sur l'instant. On regrette bien souvent de n'avoir rien fait alors qu'on le pouvait. Moi je regrette d'avoir agit parce que tout cela ne serait pas arrivé.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 62
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 32
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Dim 11 Mar - 19:39

Oui... Oui, cet agent le confirme, ma piste était bonne, ma sœur est belle et bien ici. Je me penche en avant les mains jointe et reste immobile pour ne pas paraître suspect. Mon cœur bat fort très fort, je mourrais d'envie de passé outre la discrétion et lui demander si elle allait bien, ce qu'elle était devenue. Mais il faut garder son sang-froid. Pour la peine, je me prends une seconde cigarette dans l'espoir que ça puisse très vite me remettre sur pied de cette situation. Je fini malgré tout par rire nerveusement et lâche simplement cette phrase lorsqu'il annonce l'avoir vu récemment.

« Et bien... Quelle coïncidence. »

Dans le fond, quelles étaient les chances ? Elle n'était pas infime ni grande non plus. Mais j'avoue que je n'aurais jamais cru tomber par pur hasard sur un agent qui l'aurait vu il y a si peu de temps. Toute personne pourrait être rassurée, mais ce n'est pas mon cas. Non, savoir qu'April à eu pour dernier contact un agent n'envisage rien de bon. On peut légitimement ce dire qu'elle a simplement été interrogée pour l'enquête de l’hôtel. Mais si j'ai bien compris leur fonctionnement ça va faire trois ans qu'elle est ici, alors pourquoi la voir maintenant ? Très voir trop probablement parce qu'elle a attiré l'attention sur quelque chose, sans doute en lien avec l'accident de noël et de l'enfermement. Et faire le lien avec tout ça ne me rassure absolument pas. Je fume ma cigarette me répétant continuellement en tête que je dois réfléchir à tout ça seul devant mon ordi. Je me fige du coup un petit instant quand il reprend la parole. Ma réflexion était tellement intense que j'en avais oublié ma réelle situation actuel. Je tire quelques lattes avant de lui répondre.

« Mh... Oui ? »

Je ne sais pas trop ce qu'il avait a ajouter de plus, une condition ? Un service ? Ou alors il a capté toute ma comédie pour ne pas me faire surprendre ? Ou alors je me prends la tête pour rien du tout ça, c'est tout à fait possible. La recherche de ma sœur m'a rendue durant ces années complètement parano.







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Messages : 191
Date de naissance : 21/09/1984
Arrivée sur HC : 25/12/2014
Age : 33
Emploi/loisirs : Agent du FBI

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   Sam 17 Mar - 12:18


Il était certain que les choses n'allaient pas s'arrêter là. Mais pour l'heure, il était préférable de ne donner que ce qui intéressait directement le hacker. A n'en pas douter, il s'agissait d'un avantage non négligeable. Je ne savais pas pourquoi, mais mon instinct d'enquêteur me disait qu'il fallait garder ce personnage sous le coude, qu'il me permettrait de passer outre les protocoles du FBI en matière d'informations numériques. Je ne faisais que moyennement confiance au système alors même que j'en faisais partie. Pas que je remettais en doute les capacités du FBI, mais nous étions face à une affaire qui nous dépassait et qui demandait de passer parfois outre le règlement. Néanmoins, si je devais me faire pincer, je préférais qu'il n'y ait que moi plutôt que le reste de mes collègues qui travaillaient avec moi. Un sacrifice que j'étais prêt à consentir si les choses devaient mal tourner. Je préférais penser à toutes les éventualités plutôt que de les écarter, par orgueil ou excès de confiance.

- Si pour l'heure il n'a pas d'autres questions, qu'il sache que son aide ne sera pas de refus, dis-je en entendant que mon interlocuteur n'avait pas grand chose d'autre à dire. Je ne sais pas contre qui ou contre quoi nous nous battons, mais une chose est sûr... Ce n'est que le début.

Oui, le début de quelque chose qui nous dépassait tous. Pour qu'une enquête piétine autant alors qu'on nous avions tant de victimes, c'était que quelque part, quelqu'un ne voulait pas faire avancer les choses trop vite. J'avais l'étrange impression que tout était calculé. Sans doute et en premier lieu à cause de la mise en scène de Noël. De ce que les gens nous avaient raconté, leurs témoignages lorsqu'ils étaient dans l’hôtel. En dehors des réactions des anciennes victimes, tout semblait calculé de façon à les provoquer à les faire réagir. Mais pourquoi ? Qu'avait-on à gagner à torturer les gens de cette façon ? Il fallait que j'en reparle avec le Dr Ravenwood, nous avions des choses à creuser sur le sujet... Cette rencontre d'aujourd'hui me permettait de réfléchir et d'avoir un autre angle de vue sur l'enquête, ce n'était pas plus mal en soi.

Je repliais mon journal consciencieusement. J'avais toujours été agacé de voir les pages qui ne se remettaient pas correctement. Une fois cela fait je me levais, sentant qu'il n'y avait rien d'autre à rajouter par rapport à cette rencontre. Si le hacker voulait en savoir davantage, il savait déjà où le contacter, même s'il faudrait revoir ça également. Via un téléphone non sécurisé, c'était trop dangereux. Même ici, nous avions sans doute pris des risques et j'avais tenté de les minimiser en dévoilant le moins possible. Révéler que April Carter était toujours en vie n'était pas vraiment un secret d'état, surtout pas depuis le petit spectacle qu'elle nous avait donné en début de semaine. Pour le reste... Il faudrait être prudent. Sans un mot, je m'éloignais du banc où je m'étais assis un temps plus temps. La conversation avait été rapide et ce que m'avait dit cet intermédiaire avait été assez intéressant. Dans mon esprit, je continuais de réfléchir tandis que mon corps s'était mis en mouvement, un pas après l'autre pour quitter le parc.







On se demande toujours pourquoi on n'a pas agit sur l'instant. On regrette bien souvent de n'avoir rien fait alors qu'on le pouvait. Moi je regrette d'avoir agit parce que tout cela ne serait pas arrivé.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Faux semblant » damon c. [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faux semblant » damon c. [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Huis Clos :: Little Rock :: Riverfront Park-
Sauter vers: