Partagez | 
 

 Même pas peur ! >> Damon C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Joueuse
Messages : 29
Arrivée sur HC : 03/04/2018
Emploi/loisirs : Caissière en grande surface

MessageSujet: Même pas peur ! >> Damon C.   Sam 7 Avr - 14:40

La fête foraine avait commencé depuis quelques jours à peine. Le temps était doux, les gens sortaient de plus en plus et Cybèle ne dérogeait pas à la règle. Profitant de son jour de congé, elle se fondit dans la foule qui gravitait autour des stands.

Officiellement, elle s'était donné pour mission d'observer toute activité louche.
Officieusement, elle aimait bien les pommes d'amour et les manèges.

Si au début elle se montrait plutôt sérieuse dans sa tâche, prenant même des notes sur son petit carnet, elle le rangea bien vite et se concentra sur les activités proposées. Être seule ne l'empêcha ni de tenter le stand de tir (où elle perdit), ni de prendre une pomme d'amour (pour se consoler d'avoir perdu), et encore moins de s’installer dans le train fantôme. Le seul "désagrément" qu'il pouvait y avoir à cela était de ne pas connaitre l'identité de la personne à côté d'elle dans le manège, là où, habituellement, un ami y montait. Mais Cybèle s'en fichait, elle était habituée.

Elle jeta néanmoins un regard en coin au type à côté d'elle lorsque le train démarra. Il ne lui semblait pas l'avoir déjà vu. Ce n'était pas quelqu'un qui avait été enfermé à l'hôtel. À moins qu'il ne se soit caché tout le long.

C'était toujours une option à ne pas éliminer trop vite.

Peut être venait il tout simplement d'une ville voisine.
Peut être que...

À force de réfléchir sur son voisin, la jeune femme ne faisait plus attention au manège. Tant et si bien que lorsqu'un squelette bondit de sa tombe près d'elle, elle hurla en sursautant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 70
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 33
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Dim 8 Avr - 15:36

April est ici, je n'ai jamais été aussi proche de mon but que j'en deviens nerveux. Je vais la retrouver, la sortir de ce merdier et on pourra enfin être de nouveau un famille elle et moi unie par la confiance et la compréhension de l'un et de l'autre. Maintenant que j'ai la certitude qu'elle est ici grâce à l'agent Stewart, il faut que je me trouve un moyen de sortir d'ici avec elle. Et pour cela, il fallait trouver un point faible. Du coup, lorsque j'ai entendu qu'il y aura une fête foraine, j'ai sauté sur l'occasion. Les forains viennent de l’extérieur, ils pourront très certainement aller et venir comme bon leur semble. Avant le jour, je passe mon temps à ma planque sur mon ordinateur pour cerner toutes les possibilités. Je contacte des amis, pirate deux trois compte et parviens à trouver une piste pour partir d'ici. J'ai juste constaté qu'il était bien trop risqué de donner quelque instruction par ordinateur. Nous sommes observé, et il fallait que je reste sur mes gardes. Un de mes amis est normalement parvenu à entrer dans le train fantôme en tant que personne déguisé en monstre.

Assis donc dans ce manège au siège de gauche comme indiqué, je regarde brièvement la jeune femme assise à côté de moi. Sa présence ne pose aucun problème, ce n'était pas pour rien que nous avions choisie un train fantôme pour donner l’enveloppe cacher dans mon cuir à la personne qui interprète la sorcière à deux têtes. Je remarque le regard tiré vers moi et espère intérieurement que le squelette la distraira assez. Bien, heureusement, se fut le cas la sorcière se penche vers moi et je lui donne furtivement l'enveloppe avec toutes les informations récolté sur Little Rock. Ces informations permettront à Siris de trouver des points importants à explorer sur place en tentant de regarder les vidéo-surveillances de magasin ou ordinateur personnel de la ville.

Une fois les informations données, je ne peux pas m’empêcher d'écarquiller les yeux en voyant ma voisine. Ses cris, je les ai bel et bien entendue, mais je n'avais pas remarquais que son sursaut l'avait par accident fait rapprocher de moi. Amusé par la situation, je me mets à rire pour lui dire d'un air amusé.

« Et bien ! Il ne faut pas rester sur son nuage dans un train fantôme ! Ça donne des occasions trop facile pour vous surprendre ! »

Amusé, je lui montre du doigt une plate-forme qui bouge.

« Et quand on reste attentif, on peut prévoir ce qui se passera. »

Et là, la plate-forme qui était contre le mur tombe et fait tomber un faux cadavre qui est autre qu'un mannequin mal maquillé à mon goût. Je ris brièvement amusé, les trains fantôme m'ont toujours amusé par leur tentative désespérée de nous faire peur. Le manège continue à avancer et je regarde amuser un sourire un coin autour de moi et m'amuse à prévoir les tentatives de surprise que réserve cette attraction.







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 29
Arrivée sur HC : 03/04/2018
Emploi/loisirs : Caissière en grande surface

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Lun 9 Avr - 10:32

L'inconnu à côté d'elle se mit à rire. Cybèle avait honte... Elle tourna la tête vers lui. Son expression rappelait celle d'un enfant prit en train de faire une bêtise mais elle se détendit un peu. Il n'avait pas l'air très méchant.

« Et bien ! Il ne faut pas rester sur son nuage dans un train fantôme ! Ça donne des occasions trop facile pour vous surprendre ! »

Elle réfléchit à ce qu'elle pouvait bien répondre. Elle n'allait certainement pas lui dire que c'était lui qui l'avait déconcentrée. Il allait immédiatement deviner qu'elle savait qu'il n'était pas d'ici et, par la même occasion, comprendre qu'elle enquêtait discrètement.
Heureusement, il continua tout seul la discussion en lui indiquant une plate forme.

« Et quand on reste attentif, on peut prévoir ce qui se passera. »
Et effectivement, cette fois-ci, la jeune femme ne se laissa pas surprendre. Elle trouva même l'imitation de cadavre quelque peu miteuse. (même si les seuls cadavres qu'elle avait jamais vus étaient à la télé et sur internet)
Elle observa un moment en coin son voisin, qui visiblement s'amusait à sa façon, et finit par demander :

- Mais l'intérêt du train fantôme n'est pas justement dans le fait de faire exprès de ne pas voir les artifices pour le plaisir de se faire peur ?

Sa réponse arrivait un peu tard, son regard était légèrement fuyant, mais heureusement pour elle, elle ressemblait à une personne tout à fait normale et non à un horrible personnage glauque à souhait, ce qui donnait juste l'impression d'être timide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 70
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 33
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Dim 15 Avr - 12:40

Je n'ai pas trop l'habitude de parler à une inconnue. Mon passe-temps ces derniers temps et surtout depuis la disparition de ma sœur, c'est l'informatique. J'avais une bande de potes autrefois, on faisait n'importe quoi, n'importe quoi au point que je finissais en prison pour quelques mois. Mais quand April est partie faire les globes trotteurs, je m'étais un peu plus concentré dans mes talents de hackage et j'ai tenté de la surveiller jusqu'à la perdre de vue. À partir de la je me suis coupé du monde, mon contact avec l'agent Stewart a été maladroit mais il s'est bien fini avant tout. Depuis je me force donc a essayer de parler au autre, dans l'espoir peut-être débile que ça écartera tout soupçon de la personne que je suis réellement. C'est donc comme ça que j'ai engagé la conversation avec la jeune femme à côté de moi après avoir réussis mon objectif de base. Elle prend enfin la parole après avoir engagé la conversation, elle n'osait pas vraiment me regarder, une timide ? Bon ben au moins euh... Ouais, non, je ne vois pas tellement d'avantages la dedans, mais elle prend quand même la parole. Je hausse les épaules. 

« Je suppose que c'est le principe de base. Mais je n'ai pas vu un seul train fantôme assez bien fait pour me surprendre. Du coup, je suppose que chacun à ses motivations à aller dans un train fantôme ! »

À ces mots le train continue quand même d'avancer, je repère encore deux trois indices, mais décide de ne rien dire pour voir si du coup, elle va se laisser surprendre ou comme moi rester de marbre amusé quand les trucs surgis de nulle part. Une fois fini, il lui tend la main.

« Moi c'est Francis Reeves et toi ? »

Faire des connaissances permettra de ne pas éveiller les soupçons. Puis elle a l'air sympa, timide, mais sympa.







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 29
Arrivée sur HC : 03/04/2018
Emploi/loisirs : Caissière en grande surface

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Dim 15 Avr - 15:19

Cybèle réfléchit à ses paroles. Elle se demanda un instant quelles étaient ses motivations à elle. Au fond, elle espérait toujours se faire surprendre, avoir ce petit frisson, tout en sachant très bien qu'elle était en sécurité. Et lui, quelles étaient ses motivations ?
Elle ne sursauta pas lorsqu'une tombe s'ouvrit mais se laissa surprendre par la seconde, trop concentrée à chercher justement les indices de l'autre côté.
- C'est pas si évident que ça. Constata t'elle.

Lorsque ce fut terminé, il tendit sa main et se présenta :
« Moi c'est Francis Reeves et toi ? »

Francis Reeves. Elle fouilla mentalement si ce nom lui disait quelque chose. Non. Inconnu au bataillon. Tant mieux ?
Elle lui serra la main et sourit.
- Cybèle Marsh.

Un vieux réflexe lui fit ajouter :
- Je sais, c'est un prénom bizarre. Mes parents étaient fans de mythologie grecque.

On lui avait trop souvent fait la réflexion sur la rareté de son prénom, du coup elle coupait toujours court avant d'entendre toujours le même refrain.
- Et sinon, tu es d'ici ?

Les présentations étaient faites, la jeune femme estimait qu'elle pouvait se permettre quelques questions sans paraitre suspecte à ce stade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 70
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 33
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Dim 29 Avr - 19:10

Je n'ai pas pu m’empêcher de hausser les sourcils quand elle se présente pour de suites après justifier l'originalité de son nom. Je rigole même sur le coup amusé par ses justifications, je n'en voyais pas tellement l'utilité, mais ça m'amuse.

« Bizarre ? Oh non moi, je dirais original ! Perso, j'aime bien ! Me demande juste ce que ça pourrait bien signifier dans la langue grecque, je me renseignerai par curiosité si ça ne te dérange pas. »

Aaaaaah la curiosité, c'était un défaut que je n'avais pas jusqu'à ce que je sois partie à la recherche de ma sœur. Un peu comme si la moindre information pourrait me mener à elle. Même si je me trouve maintenant dans la ville dans lequel elle se cache. Il ne me reste plus qu'à la trouver et la convaincre de partir d'ici avec moi. Que cette folie qu'elle a toujours subi cesse. Les parents et maintenant ce fameux Faucheur, je vais tout faire pour qu'on arrête de l'utiliser comme un simple objet, et ceux quelqu'en soit le prix. Malgré ces pensés sombres, je garde le sourire. Et répond l'air de rien à Cybèle.

« Non du tout. Je suis venu ici pour retrouver quelqu'un. »

Après ces mots, le manège se met soudainement à s'arrêter. Je fronce les sourcils et regarde autour de moi. Ça n'a pas l'air de faire partie du tour de manège tout ça, surtout qu'on se retrouve dans le noir absolu. Je prends mon portable et le mets en mode flash pour essayer de comprendre ce qui se passe. Je tente de soulever la barrière qui nous maintenait assis, mais il est bloqué. Je soupire et dis ironiquement.

« Génial... »

Je secoue encore la barrière, mais arrête de peur de le casser. Non pas que j'en été incapable, surtout quand on connaît mes antécédents judiciaires, mais faire peur à ma voisine n'avancera à rien. Pour le moment ça a juste l'air d'être une simple panne.

« Bon ben plus qu'a attendre que le souci sera vite réglé... Parce que du coup, on est coincé ici. Au pire si sa dure trop je force la barre et on fait le reste à pied. »

Je soupire et regarde mon interlocutrice en laisse le flash de mon portable allumé.

« On a qu'à continuer à faire la discutions pour passer le temps... Tu es d'ici toi par contre ? »







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 29
Arrivée sur HC : 03/04/2018
Emploi/loisirs : Caissière en grande surface

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Lun 30 Avr - 14:55

Cybèle sourit lorsqu'il lui dit qu'il aimait bien son prénom. C'était gentil. Elle lui épargna les recherches en le renseignant elle même :
- Ça veut dire "gardienne du savoir". C'est aussi le nom d'une déesse grecque qui incarne la nature sauvage.

Elle lui demanda ensuite la raison de sa venue en ville et fut surprise d'apprendre qu'il cherchait une personne en particulier. Enfin, ce n'était pas très étonnant : tout le monde en ville avait disparu à un moment donné. Elle aussi.

La jeune femme n'eut pas le temps de lui répondre que le manège s'arrêta net. Surprise, elle chercha autour d'elle les raisons de cet arrêt mais il faisait bien trop noir. Son voisin alluma la lampe de son téléphone et elle pu suivre sa tentative pour se dégager du manège. Elle l'imita mais constata bien vite comme lui qu'ils étaient coincés. Que se passait il ?

Aussitôt, divers scénarios se déroulèrent dans sa tête : tentative de meurtre, attentat, enlèvement (encore), manège réellement hanté... Cybèle n'était pas très rassurée par tout ça.

Francis proposa de forcer leur attache s'ils restaient trop longtemps coincés. C'était une bonne idée. Ça lui permettrait aussi de faire la lumière sur cet incident étrange.
- C'est une bonne idée. Acquiesça t'elle.

Il poussa un soupir et ajouta :
« On a qu'à continuer à faire la discutions pour passer le temps... Tu es d'ici toi par contre ? »

Avec le peu de lumière, elle peinait à voir son expression, mais un doute s’immisça dans son esprit : et si cet arrêt avait été prévu pour qu'ils restent coincés ici et qu'il obtienne des informations d'elle ?

Prudente, elle décida de ne dévoiler que ce que le monde connaissait déjà d'elle. Elle esquissa un sourire crispé et passa une main dans ses boucles.
- Oui. Depuis trois ans. Je fais partie des personnes qui avaient disparues.

Elle regarda autour d'elle pour observer la réaction des autres et demanda :
- Tu crois que ça arrive souvent ce genre de panne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 70
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 33
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Jeu 24 Mai - 18:50

Cette panne de manège paraît être rien à première vu. Mais pour moi, c'est une possible source de problème. J'essayais de savoir si c'était un signale de celui qui a pris mon message, mais rien n'y fait. Pas de signal qui indique que cet incident est prévu. Et si c'était ce fameux Faucheur ? Non, non... D'après mes renseignements lui ce qu'il aime, c'est le théâtral. Depuis que je recherche ma sœur, je deviens complètement parano, je crois toujours que quelque chose va me tomber dessus. On a beau me croire mort, je suis presque convaincu que se secret sera percé un jour ou l'autre. Et si ça arrive, je risque d'avoir les flics aux trousses et je ne pourrais plus rien faire librement. Heureusement, faire la conversation avec la jeune femme me permet de garder un aspect calme et amical. Cependant, lorsqu'elle annonce qu'elle fait partie des personnes disparues, je n'ai pas pu m’empêcher d'écarquiller les yeux.

« Vraiment ? »

J'inspire un grand coup, j'étais partagé entre être cash et lui demander si elle savait ou était April et garder mon rôle pour paraître le plus discret possible. La discrétion me paraissait être la meilleure chose. On se connaissait à peine. Heureusement, elle change de sujet en parlant de la panne.

« Je ne sais pas... Mais c'est bien chiant. »

Je force la barre de sécurité qui commençait à m'étouffer à force d'attendre. Je m'étire un coup en arrière et garde la tête en arrière.

« Perso si ça continue, je descends du manège pour sortir de là. »

Je regarde mon interlocutrice d'un air un peu attristé et inquiet pour elle. Je n'ai absolument aucune idée de ce que chacun, on put ressentir dans cet hôtel. Moi-même, je n'ai aucune idée de mes possibles réactions à cette situation. Sans ma sœur, sans que je connaisse personne... Avec pour couronner le tout un malade qui tente de rendre les choses plus difficiles. Il fallait que j'en profite pour tenter d'avoir deux ou trois infos sur ce que ma sœur a été embarqué.

« Excuse moi de te poser cette question, mais... »

Je pince les lèvres réellement désolée de lui demander ça malgré tout.

« Ce n'était pas trop dur dans cet hôtel ? J'en ai entendue parler dans le journal et ça avait l'air d'être... Vraiment terrible. »

Il faut que je sache ce qu'April à du surmonter jusque-là. Malgré sa maladie qui avait l'air de la protéger de tout sentiment négatif, j'avais toujours peur de savoir qu'elle aurait pu mal vivre cette expérience. J'aurais tellement aimé l'avoir retrouvé plus tôt pour la rejoindre et l'aider a surmonter tout ça.







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 29
Arrivée sur HC : 03/04/2018
Emploi/loisirs : Caissière en grande surface

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Sam 26 Mai - 16:42

Cybèle poussa un soupir de soulagement malgré elle quand il força la barre qui les retenait. Elle n'aimait pas être retenue prisonnière quelque part. Elle avait l'impression d'être retournée à l'hôtel.

- Si tu descends je viens avec. Je n'ai pas envie de rester coincée ici.

La jeune femme chercha rapidement du regard un endroit où passer pour mettre ses dires en action. Elle était en train de se demander s'il n'y avait pas moyen de simplement rebrousser chemin quand il lui posa la question. Cette question. Celle qu'on lui posait constamment quand on apprenait qu'elle avait été retenue dans cet hôtel.

Elle réfléchit un moment. Elle n'aimait pas parler de cette période même si toute son enquête tournait autour. Et puis... cette question posée au moment de cette panne par un inconnu... était il en train de l'interroger pour tenter de savoir si elle n'en savait pas un peu trop ?

- C'était.... particulier. Lâcha t'elle, méfiante.
Elle retourna la situation en l'interrogeant à son tour.
- Après, ça dépend, qu'est ce que tu as entendu dans le journal ?

Et le manège qui ne redémarrait toujours pas...
- Par contre ça te dit d'y aller ? Proposa t'elle en désignant l'extérieur du manège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Messages : 70
Date de naissance : 14/07/1985
Arrivée sur HC : 21/01/2018
Age : 33
Emploi/loisirs : hacker... Mais c'est un secret...

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Lun 25 Juin - 19:08

Je n'étais pas le seul à me sentir agacé par cette situation. Celle qui m'accompagne était elle aussi pour la sortie de ce manège avec cet arrêt plus qu'inquiétant. Pourquoi ça dure autant ? Pourquoi est-ce qu'il n'y avait aucune annonce ? Je suis sûr que c'est un coup foireux pour je ne sait quelle raison encore. Je l'écoute attentivement concernant ma question et me rends compte qu'on a dû lui poser cent fois la même question. C'était stupide, mais dès qu'il s'agit d'avoir idée de ce que ma sœur à pu vivre, j'en perds souvent mes moyens. Le simple fait de savoir qu'elle a été enfermée dans cet hôtel me donne envie de trouver les responsables pour lui faire payer. Je me sent si près et si loin de mon but, c'est une sensation que je déteste. Ça pourrait me rendre fou si ça continue. Je tente tout de même de garder mon calme me doutant bien que la panique ne me mène absolument à rien. 

« À vrai dire... Je mène ma petite enquête personnel sur cet événement. C'est pour ça que je suis dans cette ville. »

Autant être honnête dans trop en dire. Quelque part, c'est en s'abstenant juste de dire des détails qu'on peu éviter les embrouille... Enfin, je crois. Et de l'aide ne sera jamais de refus, je ne pense pas pouvoir y arriver seul. Ce n'est pas pour rien que je fais sortir ce mot. C'est en vérité pour faire un appel au renfort de mes connaissances. Il fallait que je recréer mon groupe pour gêner cette affaire étrange au plus vite. Lorsqu'elle propose de sortir de là, j'acquiesce et sur ses mots descend du wagon.

« Bonne idée. Je commence à en avoir assez d'attendre. »

Pas grand monde oseront faire ce que nous faisons, ça risquera d'être un imprévu pour les responsables, si responsables il y a. Je finis par me lever et attends que celle qui m'accompagne en face autant histoire que nous nous perdions pas comme des boulets. Alors qu'on marchait vers la direction de la sortie, je plisse les yeux aillant cru voir des ombres. Il stoppe la course de Cybèle et de suite après attrape une main qui est en train de se servir dans son sac. Je lui tords le poignet pour qu'il lâche prise, mais une seconde personne m'attrape par-derrière. Je peste et recule pour le cogner contre le mur du manège. Une fois débarrassé de lui, je retourne vers Cybèle.

« Un piège de pick pocket déguerpissons d'ici. »

Il la regarde pour s'assurer qu'elle me suit bien et trottine vers le circuit pour sortir au plus vite. Je peste et marmonne, râlant de la situation qui m'incite de plus en plus à redevenir un délinquant juste pour avoir la paix. 

« En général ça vient toujours en bande, accroche toi bien à tes affaires, je suis presque sûr qu'il y en a d'autre. »

Histoire de confirmer mes dires, je bouscule un qui tentait de me piquer mon portefeuille dans ma poche de pantalon. Je me tourne vers Cybèle.

« Tout va bien ? »

Je vois la sortie.

« On arrive bientôt. »







   
Peu m'importe
Je me fiche de votre avis, j'y arriverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse
Messages : 29
Arrivée sur HC : 03/04/2018
Emploi/loisirs : Caissière en grande surface

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   Sam 7 Juil - 9:41

Cybèle fronça les sourcils quand il lui annonça mener son enquête. Pourquoi faisait-il ça ? Pour qui ? Qu'avait-il trouvé jusque-là ? Pouvait-il être utile à son enquête à elle ?

- Par contre ça te dit d'y aller ?

Elle n'en pouvait plus d'attendre et visiblement lui aussi.


« Bonne idée. Je commence à en avoir assez d'attendre. »



Le jeune femme se leva et suivit son compagnon d'infortune en restant près de lui pour éviter de se perdre de vue. Il faisait très sombre et ils ne connaissaient pas les lieux. Ce serait facile de se perdre d'une façon aussi stupide.

Soudain, il l'arrêta et attrapa une chose près d'elle. Cybèle sursauta en voyant une autre personne près d'elle. Il venait de la prendre littéralement la main dans le sac. La jeune femme jura. Elle se doutait bien que c'était louche cette panne ! Avant même qu'elle ait eu le temps de réagir, une autre personne s'en prit à Francis qui s'en débarrassa assez facilement.


« Un piège de pick pocket déguerpissons d'ici. »


Cybèle ne se le fit pas dire deux fois. Elle le suivit rapidement, jetant des regards paniqués autour d'elle.

« En général ça vient toujours en bande, accroche toi bien à tes affaires, je suis presque sûr qu'il y en a d'autre. »

Elle hocha la tête et évita une silhouette qui se dirigeait vers elle, s'éloignant le plus possible tandis que Francis avait aussi à faire avec un autre pickpocket.

« Tout va bien ? »


Elle hocha la tête.
- Toujours en un seul morceau.

« On arrive bientôt. »


Sans le lâcher d'une semelle, elle se dirigea dans la direction qu'il indiquait et ils sortirent enfin. Elle poussa un soupir de soulagement et eut un petit rire nerveux.

- Finalement ce train fantôme est quand même capable faire peur malgré lui...

Elle se tourna vers lui.

- Est-ce que ça va ?

Les autres avaient quand même été plus agressifs avec lui, sans doute parce qu'il s'agissait d'un homme et qu'il avait, par conséquent, l'air moins inoffensif qu'elle.

Elle vérifia dans son sac si elle avait bien tout, et surtout son carnet de notes et soupira. Ils n'avaient rien eu le temps de voler. Peut-être étaient-ils venus justement pour ça.... franchement, arrêter l'attraction... c'était carrément beaucoup d'efforts pour quelques portefeuilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Même pas peur ! >> Damon C.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même pas peur ! >> Damon C.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Huis Clos :: Little Rock :: Fête foraine-
Sauter vers: