AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Opération Roseberry - Équipe 1

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Administrateur
Messages : 141
Arrivée sur HC : 20/08/2011

MessageSujet: Opération Roseberry - Équipe 1   Mer 26 Sep - 0:00

Intrigue no. 1
Équipe 1



31.10.2018 - Lieu inconnu - 18h00
Vous ne vous souvenez pas du tout de votre journée entière. Vous ouvrez les yeux avec l'impression d'avoir été assommé par une drogue quelconque. Vous reprenez cependant rapidement vos esprits quand vous réaliser que d'ouvrir les yeux ne vous donne pas la vue. Vous êtes plongés dans une obscurité absolue, et vous savez que vous n'êtes pas seul en entendant les autres se réveiller, comme vous. Vos sens s'aiguisent doucement, mais si vous avez été prisonnier du Crescent Hotel, votre odorat vous aide à remarquer que l'odeur ici y est semblable... Vous ignorez où est la porte qui ne laisse passer aucune lumière. Vous devez trouver une issue pour sortir de là.

Que faites-vous ?


Déroulement
Vous disposez d'une semaine (7 jours) pour répondre à ce sujet, sans quoi votre tour sera ignoré et sauté. Il n'y a pas d'ordre de réponse. Vous pouvez répondre quand vous voulez. S'il vous plaît, priorisez les réponses courtes, entre 300 et 500 mots, pour faciliter la lecture de tous vos camarades et faciliter la tâche aux admins. Vous devrez tenir compte de ce qui se passe pour vous, mais également pour les autres. Les épreuves qui vous attendent requièrent du travail d'équipe. Ne l'oubliez pas !

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter @Rachel Newman ou @Andrew Stewart. Ils se feront un plaisir de vous répondre.


Amusez-vous bien !

@Rachel Newman - @Jules A. Williams - @April R. Carter - @Cezar Schneider - @Eileen Galvin




- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueur
Messages : 51
Arrivée sur HC : 02/09/2018

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Mer 26 Sep - 15:27
Cezar Schneider
Multiple
Opération Roseberry
Cezar passa cinq minutes allongé au sol à ouvrir et fermer frénétiquement les yeux pour en arriver à la conclusion suivante : il était plongé dans l'obscurité. Cela lui rappelait la fois où il avait était kidnappé par Big Joe O'Bannon, sauf que cette fois-là il avait vécu l'inconfort relatif d'un coffre de voiture. Ici, il était allongé à son aise, et n'étouffait pas. Seule une odeur étrange lui titillait les narines, mais il était bien incapable de l'identifier.

Il se redressa de moitié.

Où était-il ?

Et comment était-il arrivé ici ? Quoique, le mauvais goût qui lui prenait la bouche lui donnait au moins un partie de réponse : le thé. Le thé qu'il avait commandé dans ce bar. Le thé avait été si infâme qu'il en avait perdu connaissance.

C'était la seule explication. Ou il avait été drogué, mais ce n'était pas exactement comme si Cezar cherchait à se faire un ennemi d'un individu inconnu et prétendument puissant.

Il se leva avec difficulté, s'appuyant essentiellement sur sa jambe valide, et manqua de retomber par terre. Il avança, et trébucha contre un objet mais parvint à conserver son équilibre. Il s'agenouilla en grimaçant et tendit les mains devant lui. L'obscurité quasi-parfaite l'empêchait de voir quoi que ce fût.

Au toucher… c'était un corps humain. A priori une femme. Chaude. Pas encore décédée.

Parfait.

Au cas où il ne trouverait pas un moyen immédiat de sortir, il aurait de quoi manger pendant quelques jours. Il se releva et reprit son trajet en ligne droite, les mains en avant. Était-ce à cela qu'étaient soumis les aveugles au quotidien ?

Ses doigts se posèrent enfin contre ce qu'il estimait être un mur. Bien. Au bout d'un mur, il y avait toujours et invariablement une porte. Il commença à suivre le mur, lentement, prudemment, tandis qu'il passait en revue mentale toutes les raisons de l'enfermer ici avec une autre personne.

Ville de barges.

État de barges.

Pays de barges.

Continent de barges.

Monde de barges.

Enfin, une porte ! Cezar attrapa la poignée.

Verrouillée.

Qu'à cela ne tienne, il plongea la main à l'intérieur de sa veste, s'empara de son pistolet, et… et rien, car il n'avait pas de pistolet. Son cœur fit un bond dans sa poitrine, et il entreprit de se palper pour s'assurer qu'il avait tous ses effets personnels.

Aucun.

Rien.

— Ville de barges… souffla-t-il.

Plus jeune, il aurait été capable de défoncer la porte, mais sa patte folle l'empêchait désormais de s'adonner à une pratique si peu raffinée. Ne lui restait plus que l'option de prendre la femme endormie et de s'en servir comme bélier.

Ou, peut-être, plus malin… Il n'y pensait que maintenant, mais n'étaient-ils que deux dans cette pièce fermée et obscure ? Il n'y avait qu'un moyen de le savoir.

Cezar tapa plusieurs fois dans les mains, comme s'il désirait obtenir l'attention d'une foule indisciplinée.

— Excusez-moi ! Est-ce qu'il y a quelqu'un, par ici ? Hello ?
Codage par Libella sur Graphiorum







navy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
Messages : 1040
Date de naissance : 12/07/1989
Arrivée sur HC : 19/08/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Étudiante en profilage criminel

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Mer 26 Sep - 19:30
Je suis bien, là, dans ses bras. Je le suis à tous les matins. Sauf que ce matin, il manque ma couverture. Un instant. Sommes-nous le matin? Non, c’est sans doute la nuit, vu l’obscurité qu’il règne dans la pièce. Je n’ai pas besoin d’ouvrir les yeux pour le voir. Le dos contre le torse d’Andrew, je décide de me retourner pour me blottir contre lui. Je suis trop endormie pour réaliser que je ne suis pas sur un matelas. J’entends alors quelqu’un taper des mains et demander si on est là. Je soupire alors. Il me faut me réveiller… Par réflexe, je porte ma main à la joue d’Andrew et la caresse de mon pouce.

C’est là que je réalise alors que je ne suis pas dans les bras de mon petit ami. J’ouvre les yeux en panique et me redresse pour m’asseoir en poussant un petit cri. « Qu’est-ce que… » Les yeux grand ouvert, je vois absolument rien. Je ne sais pas où je suis, ni dans les bras de qui j’étais. Enfin, ses bras m’étaient familiers cependant, ainsi que son odeur… Mais elle n’était pas celle d’Andrew. « Qui est là?! » Je n’ose pas bouger. Me connaissant, je vais me prendre le pied dans n’importe quel objet et je vais tomber, me blesser. Non, mieux vaut que je reste assise là, sans bouger. Je touche mes jambes et mon ventre et soupire de soulagement. J’ai encore mes vêtements. Je reste cependant sur mes gardes. Je me lève debout, me disant que de rester assise permettrait à n’importe qui de tomber sur moi parce que je suis dans le chemin.

Bref, je décide de me concentrer sur la voix de l'homme qui a demandé si quelqu'un était là. C'est une voix que je ne connais pas. « Qui êtes-vous? »







Time to leave the past behind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Messages : 464
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Mer 26 Sep - 19:51
April pourrait être suspectée de faire une overdose de chocolat depuis qu'elle a décidé de collaborer avec Jules pour renverser le Faucheur. Elle tente tant bien que mal de le cacher à Timothy, mais ça commence à devenir pour elle de plus en plus insupportable et le chocolat, que se soit à boire ou en tablette l'aide à surmonter ce malaise tant qu'elle le peut. Mais elle n'aurait jamais cru que ça la mettrais dans ce genre de situation. Un choc la réveille brutalement alors qu'elle pensait dormir tranquillement contre celui qu'on appelait l'hôte. Elle grimace, mais ne crie pas. Une douce odeur parvient à ses narines. Elle connaissait cette odeur... Cette odeur qui lui rappel tant de bon souvenir... Serait-elle de retour à l’hôtel ? Et pourquoi on lui aurait marché dessus sans même s'excuser ?!

Elle finit par ouvrir les yeux et les cligne plusieurs fois jusqu'à se rendre compte qu'elle était dans une pièce plongée dans l'obscurité. Doucement, elle se relève pour s’asseoir et regarde autour d'elle en quête de lumière. Ensuite, elle tente de se souvenir de la raison pour lequel elle est là, mais rien lui vient. Puis un homme frappe dans ses mains et une voix familière vient à ses oreilles.

« Rachel ! »

Sa seule amie depuis qu'ils sont sortis de l'hôtel. April était étrangement calme, très certainement parce qu'elle n'a pas eu le temps de prendre ses médicaments. Et cette odeur... L'apaisait d'une manière impressionnante. Cependant, elle était persuadée d'avoir été avec Timothy, l'homme qu'elle aime malgré son handicap à comprendre les sentiments. Elle finit par se lever et appel avec espoir.

« Timothy ?! »

Pas de réponse. Elle commence a marché les mains droit devant elle dans l'espoir de croisé quelqu'un idéalement Timothy. Mais s'il n'a pas répondu, c'est qu'il n'est pas là. C'est seulement à ce moment là qu'April répond à la voix qu'elle n'est pas sur de reconnaître, sa voix est devenue de nouveau joyeuse comme à l'époque du Crescent Hôtel, cette odeur l'aide à sourire de nouveau comme avant.

« Je suis la, avec une amie ! »

Il ne lui reste plus qu'a trouver Tim et elle sera comblé.






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administrateur
Messages : 506
Date de naissance : 21/02/1983
Arrivée sur HC : 02/01/2013
Age : 35
Emploi/loisirs : Coach (lycée) / Tueur à gage

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Jeu 27 Sep - 6:47

Le néant. L'animal avait ouvert les yeux mais il n'y avait rien. Il ne se souvenait de rien non plus. Faisait-il jour ou nuit ? Il était resté là, allongé sans rien dire. Dans ses bras, une présent qui lui semblait familière. Une main sur sa joue. Mais... mais ce n'était pas Elise. Est-ce qu'il avait fait une connerie ? Les ténèbres lui avaient pris ses souvenirs, impossible de savoir ce qui se passait. Simplement il n'était pas seul, c'était une certitude. Là, il entendit du mouvement, d'abord furtif. Il y avait quelqu'un d'autre, quelqu'un un peu plus loin. A l'oreille, il pouvait deviner qu'il s'agissait d'un homme. Hélas il ne reconnaissait mais la respiration. Jules continuait de rester immobile jusqu'à ce que la personne dans ses bras se mettent à bouger. Un cri et il reconnaissait aussitôt la voix de Rachel.

Rachel ?

Bon sang qu'est-ce qui s'était passé ? Et pourquoi il semblait y avoir une autre personne ? Et ? Jules gardait les mâchoires serrées. Étrangement il n'était pas envie de parler. Pas encore. Il tentait de comprendre à défaut de pouvoir observer. Privé de lumière, il laissait ses autres sens faire le travail. Les langues commencèrent à se délier. Il reconnu également la voix d'April, mais l'autre lui restait toujours inconnu. Là, il poussa un grognement avant de se redresser jusqu'à ce relever à son tour.

- Putain, jura le britannique.

Là il réalisa que l'inconnu avait également un accent et pas un accent américain. Jules n'avait aucune idée de ce qu'il avait pris, mais pour se retrouver dans un état pareil, c'était pas de la pisse d'âne. Il lui fallait encore un peu de temps pour se remettre les idées en place alors qu'il entendait April chercher Parker. Il espérait sincèrement que ce con là n'était pas dans le coin. L'animal fit craquer sa nuque puis ses poignets. Son flaire lui fit noter également que l'odeur du lieu avait quelque chose... de familier.

- Merde, ajouta-t-il dans un langage toujours aussi fleuri. J'espère que vous avez tous bien profité de la lumière du soleil...

Sauf peut-être l'autre type qui ne savait pas où ils avaient mis les pieds... où on leur avait fait mettre les pieds plutôt. Jules avait reconnu l'odeur de Crescent Hotel. Il aurait souhaité que ce ne soit qu'un rêve. Malheureusement tout était bien trop réel, malgré l'absence de lumière pour déterminer exactement où ils étaient. Hélas avec le temps, il avait cessé de croire au hasard. Et pour qu'il se retrouve au moins avec Rachel et April... Cela ne pouvait dire qu'une seule chose, le Faucheur venait de frapper à nouveau.







❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
❝Avec le canon d’un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles.❞ fight club - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Messages : 695
Date de naissance : 27/12/1982
Arrivée sur HC : 20/06/2012
Age : 35
Emploi/loisirs : Pigiste

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Lun 1 Oct - 18:04
La première sensation d'Eileen lorsqu'elle s'extirpa de cet étrange sommeil, assez proche de la gueule de bois, fut la panique. Soudaine, vivace, comme au temps du Crescent Hotel. En ouvrant les yeux et en constatant qu'elle n'y voyait pas plus clair, elle essaya de se lever. Elle y parvint, avec beaucoup de peine. Sa tête était lourde. Pourtant, elle devait à tout prix trouver un trou d'air. Une porte, un volet entr'ouvert, n'importe quoi, mais quelque interstice qui lui permette d'inspirer un peu d'air nouveau. Il y avait une odeur bien trop familière qui planait ici. Elle ne pouvait être absolument certaine de l'endroit où elle se trouvait, mais elle avait un mauvais pressentiment. Et son affreuse sensation portait le nom de Crescent Hotel. Elle était terrifiée, mais elle n'était pas seule. Elle avait entendu des voix, et parmi elles, peut-être, celle d'une amie : Rachel. Un homme avait frappé dans ses mains, pour savoir combien ils étaient. Eileen n'osait pas parler. Son inquiétude était sourde et silencieuse. Elle n'avait pas abandonné l'idée de trouver une issue, alors elle se lança, à tâtons, les mains tendues devant elle. Elle entendit une jeune femme appeler un certain Timothy. La voix vaguement connue mais sur laquelle elle ne parvenait pas à mettre de nom se trouva être toute proche à ce moment-là. Si proche qu'Eileen essaya d'atteindre sa propriétaire, les mains toujours devant elle. Elle ne savait pas combien ils étaient dans cette pièce obscure, mais d'autres voix s'étaient élevées. Elles proféraient des jurons, entre autres. Eileen hasarda un appel à qui pourrait l'entendre, peut-être la reconnaitre.
« Je suis Eileen. Qui d'autre est là ? Quelqu'un a trouvé une sortie ? »
La jeune femme s'aperçut que sa voix tremblait. Où était-elle ? Où était le petit Hugo, son neveu, dont elle avait la garde depuis le départ de son père Sean ? S'il lui était arrivé malheur, elle s'en voudrait sans doute à vie. Il ne faisait pas grand doute que les personnes enfermées ici, dont elle faisait partie, avaient été capturées.
« Qui sait où on est ? »
Cela faisait beaucoup de questions, mais Eileen commençait à sentir son cœur cogner contre sa poitrine, et ce n'était pas bon signe. Le signe d'une crise de panique latente. Il ne manquait plus que les sueurs, et elle pouvait déclarer avoir pris un ticket retour pour l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

PNJ
Messages : 69
Arrivée sur HC : 27/01/2018
Emploi/loisirs : Tous les métiers

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Ven 5 Oct - 15:05

Intrigue no. 1
Équipe 1



31.10.2018 - Lieu inconnu - Salle 1
Chacun a fini par se réveiller dans ce lieu où la lumière semble n'avoir jamais existé... Certains en meilleure compagnie que d'autres, ou bien en proie à leurs souvenirs d'un passé bien trop proche pour être oublié. Il est à présent temps de faire les comptes, avec qui le Faucheur a daigner pour mettre pour son nouveau jeu ? Avez seulement idée de ce qui se passe ?
Tic tac, l'horloge tourne et la porte qui pourrait vous mener à la sortie est fermée. Lequel d'entre vous aura la bonne idée qui permettra à tout le monde de quitter cet endroit ? Ne tarder pas trop...


Déroulement

Dans ce sujet, le dé sera lancé. Le résultat de ce dernier déterminera qui effectue cette action :

Vous trouvez un clavier numérique pour ouvrir la porte, mais il ne fonctionne pas.


Pour les autres, vous devrez aider à résoudre le mystère et continuer de chercher pour trouver un moyen de faire fonctionner le clavier.

Vous disposez d'une semaine (7 jours) pour répondre à ce sujet avant la prochaine intervention du PNJ, sans quoi votre tour sera ignoré et sauté. Il n'y a pas d'ordre de réponse. Vous pouvez répondre quand vous voulez et autant de fois que vous le voulez. S'il vous plaît, priorisez les réponses courtes, entre 300 et 500 mots, pour faciliter la lecture de tous vos camarades et faciliter la tâche aux admins.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter @Rachel Newman ou @Andrew Stewart. Ils se feront un plaisir de vous répondre.


Amusez-vous bien !





- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueur
Messages : 51
Arrivée sur HC : 02/09/2018

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Ven 5 Oct - 19:51
Cezar Schneider
Multiple
Opération Roseberry
Ce ne fut pas une personne qui répondit à Cezar, ce fut une légion. Une légion désordonnée, désorganisée, presque poétiquement déshumanisée dans cette noirceur funeste. Une bête invisible pourvue d'au moins quatre têtes, dont Miss Carter (quelle coïncidence, la presque seule personne qu'il avait rencontrée jusque-là) et un homme que Cezar identifia immédiatement comme un compatriote sujet britannique, et vu son accent, il venait de Manchester. Très étrange, l'accent mancunien. Tout autant que le scouse, songea-t-il en aparté.

Mais pour l'heure, il était plus sage de temporiser et de calmer la peuplade. Bientôt il y aurait une révolution s'il ne matait pas d'emblée le soulèvement engendré par la panique. Ils avaient été manifestement placés ici pour une raison bien précise, raison pour le moment encore inconnue, mais leur ravisseur avait une idée en tête.

Il fallait impérativement canaliser l'énergie de tous s'il voulait sortir d'ici et prendre sa revanche sur le Faucheur.

— Calmez-vous, s'il vous plaît, fit-il d'une voix douce en levant les mains à mi-hauteur, bien que ce fut inutile à cause de l'obscurité. Je m'appelle Cezar. Ne cédons pas à la panique et ne nous emballons pas. Je suis devant la porte de la pièce, mais elle est verrouillée.

Il essaya de donner un petit coup d'épaule dessus pour voir si la porte bougeait ne serait-ce qu'un tout petit peu. Si elle était lâche sur ses gonds, il serait possible de sortir aisément. Mais bien entendu, on ne les aurait pas enfermés là-dedans s'ils pouvaient sortir aisément.

Et bien entendu, la porte ne bougea pas d'un iota.

Et bien entendu, Cezar lâcha un sifflement d'agacement.

— Bon. On est bien enfermés. Charmant. Voici ce que je propose : est-ce que ces mesdames auraient l'obligeance de chercher un interrupteur ou un moyen de faire un peu de lumière ? Et est-ce que mon compatriote anglais pourrait venir m'aider à déverrouiller ou au moins dégonder la porte ? Je suis désolé si ça ressemble à des ordres, je veux juste que nous ne commencions pas à paniquer.

Cezar appuya à nouveau sur la porte mais elle ne se mut pas plus que précédemment. Cezar ferma les yeux et tâcha de se concentrer.

C'était un jeu. On les enfermait ici et on attendait à ce qu'ils en sortent. Sinon on les aurait tués sans autre forme de procès. La personne qui les avait séquestrés voulait simplement s'amuser.



Ce qui signifiait qu'elle les épiait, d'une manière ou d'une autre. Pas à l'œil nu, à moins d'être nyctalope, ce qui sans être impossible était franchement improbable. L'autre possibilité était un système de surveillance audio au minimum, peut-être en caméra en vision nocturne ou infrarouge.

Ce qui signifiait, à nouveau, que le système de surveillance était alimenté en électricité. Une batterie était envisageable aussi, mais sa durée de vie rendait son usage peu pratique. Par conséquent, qui disait réseau électrique fonctionnel disait porte de sortie.

Il passa les mains sur la porte. Elle comportait une poignée et une serrure, mais ne bougeait pas comme une porte classique, dans le sens où elle ne bougeait pas du tout. Scellée magnétiquement ? Cela confirmerait la possibilité du réseau électrique, et impliquerait que la porte s'ouvrait de l'extérieur, autrement la personne qui aurait fait son installation d'espionnage aurait eu l'air sévèrement idiot à rester enfermé dans son propre traquenard.

— Est-ce que quelqu'un a trouvé quelque chose d'utile ou de suspect ? Enfin… de plus suspect que le reste ?
Codage par Libella sur Graphiorum







navy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administrateur
Messages : 506
Date de naissance : 21/02/1983
Arrivée sur HC : 02/01/2013
Age : 35
Emploi/loisirs : Coach (lycée) / Tueur à gage

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Dim 7 Oct - 11:21

Il fallait à présent rajouter Eileen à la déjà longue liste des anciennes victimes du Faucheur ici présente. Bien, ils étaient donc quatre à avoir déjà séjourné au Crescent Hotel, tandis que l'inconnu... Et bien pour l'heure Jules ne voyait pas bien ce qu'il pouvait faire là. D'une façon où d'une autre il devait être lié de près ou de loin à cette histoire, sinon pourquoi serait-il ici ? Cela n'avait pas de sens, du moins dans le cas où il n'avait rien à voir avec tout ça. Bref, le britannique n'était pas un enquêteur né, il avait davantage pour habitude de les fuir sans trop laisser de traces.

L'inconnu finit par reprendre la parole, demandant de se calmer. Jules ne fit pas cas de ça, il était loin d'être entrain de sombrer dans la panique. Comme toujours, il était même plutôt lasse. Aussi il poussa un léger soupire, ne sachant trop s'il était là pour exprimer un quelconque agacement ou bien juste pour être poussé. La lumière en moins il était d'autant plus difficile de lire sur son visage déjà peu expressif en temps normal.

Bien, l'autre type s'appelait Cezar. Comme ça tout le monde avait fait les présentations, sauf l'animal. Il n'en avait pas vraiment pour tout dire. Et l'autre continuait de causer. Est-ce que ça augmentait son niveau d'agacement ? Oui. Lorsque le prénommé Cezar lui demanda son aide pour s'occuper de la porte, Jules ne bougea pas d'un pouce. Dégonder une porte fermée... Il était sérieux ? Dégonder-une-porte-fermée. Non décidément il ne devait pas faire beaucoup de bricolage au quotidien. Jules se posa contre se qui semblait être une table ou un bureau et croisa les bras. Certes, son mauvais caractère était entrain de revenir au triple galop et en effet cela n'était d'aucune utilité de jouer les fortes têtes quand il était clairement question de faire équipe tous ensemble pour ce sortir de là. Mais l'Anglais avait un fort esprit de contradiction dans ces moments là. Avec un peu de chance cela finirait par lui passer. Après tout cela faisant un moment qu'on ne leur avait pas proposer un jeu pareil. Même au Crescent Hotel le Faucheur n'avait jamais eu autant d'imagination qu'aujourd'hui.







❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
❝Avec le canon d’un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles.❞ fight club - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
Messages : 1040
Date de naissance : 12/07/1989
Arrivée sur HC : 19/08/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Étudiante en profilage criminel

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Lun 8 Oct - 23:57
Tout va trop vite. Je viens à peine de m’éloigner des bras rassurant d’un homme dont je ne connais pas l’identité, puis j’entend April m’appeler. Je ne répond cependant pas. Je referme les yeux et prend ma tête entre mes mains. Si déjà je suis étourdie par l’impression d’avoir été droguée, je le suis encore plus à ne rien voir. J’ai l’impression de tituber. Quand j’entend un juron de la personne de qui je viens de m’éloigner, je rouvre les yeux. « Jules? » Me voilà rassurée. Je n’étais au moins pas dans les bras de quelqu’un qui m’était inconnu.

Mais qu’est-ce que je raconte? J’étais dans les bras d’un autre homme que mon petit ami! C’est très grave. Mais l’odeur environnante me parvient finalement au nez. Très vite, j’en perd ma faculté de réfléchir et me rapproche de Jules, instinctivement. Je suis terrifiée et mon premier réflexe est de rechuter dans cette vieille dépression que je vivais avant, quand nous étions toujours au Crescent Hotel. Cependant, une force que je n’avais pas en ce temps m’en empêche. Je tremble un peu, j’ai froid tellement j’ai peur, mais je garde la tête froide. Je ne peux pas me mettre à pleurer. Ce n’est pas le temps. Je dois sortir d’ici, ou du moins trouver un moyen d’appeler à l’aide.

J’entends Eileen et cet homme du nom de Cezar, ainsi qu’April qui semble chercher son petit ami. Moi, je reste là, près de Jules. L’inconnu commence à parler et je l’écoute attentivement. Sans surprise, la porte devant lui est verrouillée. Quand il nous donne des directives, j’hésites à bouger, mais je m’exécute. Doucement, je me penche près du meuble près de Jules et moi. J’ai de nouveau froid et je tremble toujours en fouillant. Jules prend appuie alors sur le meuble et je referme la petite porte que j’avais ouverte. Il n’y avait rien dedans. « Je n’ai rien trouvé de mon côté. » Je reste encore près de Jules. J’ai conscience d’avoir l’air d’une gamine effrayée. Je ne suis sans doute pas grand chose d’autre en ce moment. Jules a toujours été mon repère au Crescent Hotel, et si on s’y trouve, je ne veux pas m’éloigner de lui.







Time to leave the past behind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Messages : 464
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Mer 10 Oct - 15:27
April n'avait pas pris ses cachets, elle était donc incapable de comprendre ce cœur qui se sert lorsqu'elle constate que Timothy n'était pas ici. Elle reconnaît la voix de Jules qui pousse un juron et entend par la suite Eileen. En gros pour résumé, il n'y avait pratiquement que des clients du Crescent Hôtel. Cezar faisait exception, et April se demandait intérieurement pourquoi. Est-ce à cause de leur récente rencontre à la fontaine ? Non ça n'avait pas de sens... April commence donc à répondre à Eileen d'une voix joyeuse comme à l'époque où elle a été enfermée avec les autres, mais en moins éclatant par le fait que celle qu'elle aime n'est pas ici dans la même pièce qu'elle. 

« Je reconnais l'odeur ! Pour moi, on est au est Crescent Hôtel. »

Cezar prend les devant nous demandant de nous calmer essayant même de trouver une solution à cet enfermement. La jeune femme ne sentait plus son amie près d'elle, elle était seule. Sans doute pour chercher quelque chose comme l'avait proposer notre interlocuteur. Lorsqu'elle déclare n'avoir rien trouvé, elle s'attendait à ce que celle-ci la rejoigne, mais rien. Un pincement ce fait dans sa poitrine, elle se sentait de nouveau terriblement seule. L'absence de l'hôte et d'une présence à ses côtés lui rappel cette funeste période où tout le monde la rejetait quand sa relation avec Tim avait été déclarée au grand jour malgré leur précaution. Cependant, personne ne pouvait rien y voir ou deviner quoi que se soit. En premier lieu, simplement parce que son corps ne suit pas ces ressentis et que pour couronner le tout, ils sont encore dans le noir complet. 

La jeune femme se contente alors de fouiller de son côté en tâtant autour d'elle. Elle finit par sentir un objet étrange une sorte de clavier numérique. Elle finit par appuyer dessus, mais rien ne se passe. Elle se redresse et déclare à voix haute.

« J'ai trouvé un truc. Au toucher, je dirais que c'est un clavier numérique. Mais ça ne marche pas. »

Elle avance au hasard la main en face d'elle et s'arrête quand celui-ci touche le torse de l'homme qu'elle a rencontré quelques jours à peine.

« C'est à qui que je touche le torse-là ? »

Elle aimerait voir avec la personne qu'elle vient de toucher pourquoi cette machine ne fonctionnait pas, il y avait que deux hommes dans cette pièce c'était soit Jules soit Cezar. Et elle était tombée sur la personne qui avait l'air d'essayer tant bien que mal de gérer cette situation. 






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

PNJ
Messages : 69
Arrivée sur HC : 27/01/2018
Emploi/loisirs : Tous les métiers

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Ven 12 Oct - 9:00

Intrigue no. 1
Équipe 1



31.10.2018 - Lieu inconnu - Salle 1
Bravo, malgré le manque de participations de certains, vous arrivez quand même à dénicher quelque chose qui pourrait vous aider à sortir de là. Oui mais comment ? Sans alimentation ce pavé numérique n'est d'aucune utilité. Et si... Et s'il fallait quelque chose pour l'aider à se mettre en route ? Oui mais quoi me direz vous ? J'ai peut-être une idée que vos pauvres esprits n'auraient même pas imaginé un seul instant. Voyons voir si quelqu'un va y penser.

Déroulement

Dans ce sujet, le dé sera lancé. Le résultat de ce dernier déterminera qui effectue cette action :

Vous trouvez une lampe torche et avec celle-ci vous éclairez le pavé numérique. Écris sur le mur à côté « #5 ». Le pavé numérique s'allume.


Pour les autres, vous devrez aider à résoudre le mystère et continuer de chercher pour trouver un moyen de faire fonctionner le clavier.

Vous disposez d'une semaine (7 jours) pour répondre à ce sujet avant la prochaine intervention du PNJ, sans quoi votre tour sera ignoré et sauté. Il n'y a pas d'ordre de réponse. Vous pouvez répondre quand vous voulez et autant de fois que vous le voulez. S'il vous plaît, priorisez les réponses courtes, entre 300 et 500 mots, pour faciliter la lecture de tous vos camarades et faciliter la tâche aux admins.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter @Rachel Newman ou @Andrew Stewart. Ils se feront un plaisir de vous répondre.


Amusez-vous bien !

@Cezar Schneider @April R. Carter @Eileen Galvin @Rachel Newman @Jules A. Williams




- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Messages : 695
Date de naissance : 27/12/1982
Arrivée sur HC : 20/06/2012
Age : 35
Emploi/loisirs : Pigiste

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Dim 14 Oct - 19:12
Malgré l'obscurité pénétrante, Eileen avait maintenant une représentation aussi précise que possible de la situation. Ils étaient cinq apparemment, enfermés dans une pièce, et il n'y avait aucun moyen d'en sortir. La jeune femme n'avait pas encore réussi à rencontrer quelqu'un, pas même April qui lui semblait quelques secondes auparavant pourtant toute proche d'elle. Elle n'abandonna pas et se guida au son des voix qu'elle entendait. Elle finit par les rejoindre tous, plus ou moins regroupés autour d'une porte verrouillée, et occupés à chercher le moyen de la débloquer. Au moins, ils étaient tous d'accord sur ce qu'il fallait faire.
Le plus tôt serait le mieux, car en effet l'odeur qui planait dans la pièce lui rappelait quelque chose. Et pas qu'à elle, d'ailleurs. Eileen avait bien entendu la voix joyeuse d'April qui semblait se réjouir qu'ils soient au Crescent Hotel. Eileen avait préféré ignorer cette intervention de la jeune femme qui était tombée amoureuse de l'hôtelier ; elle ne comprenait toujours pas comment c'était possible, même si elle n'avait pas son mot à dire sur le sujet. April avait ses raisons d'apprécier le Crescent Hotel, elle-même avait les siennes de le détester. Et elle avait l'impression que si elle prononçait le nom de son ancienne geôle, son cauchemar allait se concrétiser et prendre forme sous ses yeux. Pour l'instant, dans le noir, elle pouvait croire qu'ils étaient enfermés n'importe où ailleurs. Ce n'était pas plus réjouissant, mais cela suffisait encore à ne pas céder à la crise de nerfs. Eileen trouvait qu'elle contrôlait encore assez bien la légère panique qui montait le long de son échine.
« Un clavier numérique, tu dis ? Tu as essayé d'appuyer dessus ? Une idée de code qu'on pourrait taper ? » Eileen n'en avait aucune, c'était pour ça qu'elle demandait à April. S'ils étaient réellement au Crescent Hotel, ça pouvait être quelque chose en lien, et April connaissait peut-être les lieux mieux qu'un simple client. Puis il lui vint une idée.
« Est-ce que tu peux sentir avec tes doigts une ou plusieurs touches plus usées que les autres sur le clavier ? Ca pourrait être celles de la combinaison. »
Eileen avait dit ça d'une voix assez peu convaincue. Pour se rendre compte de cela, rien n'est plus utile qu'une source de lumière. Précisément ce qui faisait défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueur
Messages : 51
Arrivée sur HC : 02/09/2018

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Mar 16 Oct - 18:23
Cezar Schneider
Multiple
Opération Roseberry
— J'ai trouvé un truc. Au toucher, je dirais que c'est un clavier numérique. Mais ça ne marche pas.
— Excellent ! s'enthousiasma Cezar.

C'était peut-être la première bonne nouvelle de la journée. Ou de la soirée. Quelle heure était-il, d'ailleurs ? C'était une question mineure, en vérité, mais cela occupait le temps. Ce n'était pas exactement comme si tout le monde se pressait pour trouver un moyen de sortir d'ici. Une fascinante absence de coopération, vraiment, Cezar devait songer, quand il serait dehors, à publier un essai en la matière.

— Un clavier numérique, tu dis ? Tu as essayé d'appuyer dessus ? Une idée de code qu'on pourrait taper ? Est-ce que tu peux sentir avec tes doigts une ou plusieurs touches plus usées que les autres sur le clavier ? Ca pourrait être celles de la combinaison.

Eileen posait les questions de routine, au moins. Finalement, Cezar n'était pas si seul…

— Nous verrons bien vite, Miss Eileen, répondit-il. Enfin, verrons… Je m'entends.

Il sursauta. Une main était en train de lui malaxer les pectoraux de façon tout à fait éhontée. Bonne nouvelle, une main féminine.

— C'est à qui que je touche le torse, là ?

Confirmation par la voix.

— À moi, Miss Carter. J'apprécie de vous sentir tâter ainsi ma masculinité, mais l'heure n'est pas encore exactement à ce type de réjouissance. Puis-je ?

Il passa la main sur le clavier numérique, et devina l'emplacement des touches 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 9, *, 0 et #. Machinalement, il pressa un bouton, mais comme prévu, il n'y eut aucun bruit ni aucune lumière ni rien. Donc ce n'était pas une déception totale.

— Bien, résumons. Nous avons une porte fermée, une pièce plongée dans le noir…

Deux ou trois membres non-coopératifs, mais il s'abstint de le mentionner.

— Et un clavier. Qui ne marche pas. Eh bien c'est un super moment que nous passons ! Miss Carter, vous pouvez cesser de me palper le thorax.

Cezar se retourna vers la porte et s'appuya dessus à deux mains, comme s'il cherchait à reprendre son souffle. Sa rotule malade commençait à le faire souffrir. Il avait besoin de bouger, de s'aérer l'esprit pour réfléchir. Pas tant pour trouver un moyen de sortir, non, il avait compris que leur ravisseur les manipulait comme des pièces sur un échiquier, ils n'avanceraient que quand il en déciderait ainsi. Non, il voulait surtout savoir pourquoi ils étaient ici. Quel but le Faucheur (sans illusions, c'était lui le coupable) désirait-il atteindre ?

La main toujours sur le mur, il commença à faire les cent pas. Un mètre plus loin, son pied heurta un objet.

Ah.

Avec difficulté, il se baissa et le ramassa. Forme oblongue. Épais. Rigide. Plastique.



Un sextoy, sérieusement ?

Oh, un bouton !

En fait c'était une lampe-torche.

Embarrassant.

Il balaya la pièce du faisceau, et put enfin observer ses alentours et ses camarades d'infortune. Jules, l'anglais, se tenait les bras croisés, assis sur un bout de table, flanqué d'une jeune femme blonde, dont Cezar avait déjà oublié le nom si elle l'avait mentionné. Puis il y avait la dénommée Eileen (un prénom qu'il associait à de la sorcellerie par instinct) et, enfin, la délicieuse et charmante Miss Carter. Avec ses grands yeux de chaton mignon et ses prises de karaté anti-pigeon.

— C'est toujours ça de pris…

Il arrêta le faisceau en plein sur une inscription peinte sur l'un des murs.

#5.

Au même moment, une petite sonnerie tintinnabula et le clavier numérique que détenait Miss Carter s'alluma. Plutôt, ses touches se rétro-éclairèrent. Petite merveille technologique, qui confirmait la théorie de Cezar : ils étaient épiés.

Vilain petit faucheur voyeur.

Cezar s'orienta de moitié vers Miss Carter, continuant à illuminer l'inscription #5 sur le mur. C'était très simple, au final, il suffisait d'avancer au rythme de l'égocentrique derrière sa caméra. Naturellement, par association d'idée, il fallait taper la combinaison #5 sur le clavier. Rien n'indiquait que cela ouvrirait la porte. Actuellement, cela pouvait tout aussi bien leur faire tomber un poids de quatre tonnes sur la tête.

Mort spectaculaire et rien que pour cet effort d'imagination, Cezar respecterait infiniment le Faucheur. Mais s'il cernait le personnage selon le portrait qu'il s'en dressait pour le moment, ce n'était pas son but.

— Je propose un vote démocratique, si cela vous convient. Est-ce que vous votez pour ou contre entrer la combinaison du mur sur le clavier ?

Cezar leva sa main libre à mi-hauteur.

— Je vote pour…

Intérieurement, il croisait les doigts pour le poids de quatre tonnes.
Codage par Libella sur Graphiorum







navy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administrateur
Messages : 506
Date de naissance : 21/02/1983
Arrivée sur HC : 02/01/2013
Age : 35
Emploi/loisirs : Coach (lycée) / Tueur à gage

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Jeu 18 Oct - 14:31

Jules restait méfiant vis à vis de tout ça. A dire vrai, il n'avait jamais fait l'honneur au Faucheur de participer à ces jeux, ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait commencer. Et puis les autres avec l'air de s'en tirer plutôt bien. Le britannique jouait les éternelles têtes de mule par esprit de contradiction, c'était un fait. Mais inutile de revenir la dessus, c'était un fait établit à présent. Tandis que April et Cezar étaient entrain de s'occuper, Eileen proposait quelques suggestions pour tenter de participer tant bien que mal à ce petit jeu de mauvais goût.

L'autre homme ne tarda pas à trouver une lampe torche avec laquelle il balaya la pièce pour voir ce qu'il en était avant de tomber sur un symbole et un chiffre inscrit sur le mur. L'animal ne savait pas trop quoi penser de tout ça. C'était clairement un jeu pour enfant que de proposer ce genre de chose. Ce n'était qu'un échauffement, une mise en jambe pour la suite, car il y allait clairement y avoir une suite. Ce que le rétro-éclairage du pavé numérique vint lui confirmer. Bien, pour ne rien changer, ils étaient aussi observé. Assurément, Jules était le pire des participants tandis que Rachel restait à ses côtés comme du temps où ils étaient au Crescent Hotel.

- Pour, répondit l'Anglais en toute simplicité.

S'il comprenait un peu l'esquisse du scénario qui était entrain de se dessiner, c'était sans doute la voie à suivre. La fin de l'échauffement.







❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
❝Avec le canon d’un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles.❞ fight club - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
Messages : 1040
Date de naissance : 12/07/1989
Arrivée sur HC : 19/08/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Étudiante en profilage criminel

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Jeu 18 Oct - 15:11
Mon attitude est désolante. Je ne suis pas fière de moi. Après tout ce travail fait sur moi, me revoilà de nouveau à la case départ. La seule chose qui change d’avant, c’est que je ne crains pas Brandon. Il est de retour dans nos vies à Dylan et moi et depuis Noël, je m’y suis faite. Je n’ai pas trop eu le choix. Dylan étant parti vivre avec lui, je ne pouvais pas ignorer mon ex. D’ailleurs, je me demande s’il ignore toujours que je suis avec Andrew. Il n’a jamais eu mon adresse et je ne lui ai jamais dit. Dylan le lui a-t-il dit ?

Dylan… Je suis en train de penser à Brandon alors que je devrais penser à Dylan. Qu’il soit ici à quelque part, ou qu’il soit dehors, je dois absolument sortir d’ici pour le retrouver. April a trouvé un clavier numérique hors-fonction, Eileen tente tant bien que mal de rester calme dans cette situation en essayant de participer… Elle est courageuse. Je sais ce qu’elle vit, la guerre qu’elle doit être en train de se faire. Moi, je n’ose même pas bouger. Je ne suis pas aussi forte qu’elle.

Quand Cezar trouve une lampe torche, je plisse les yeux quand la lumière se pose sur Jules et moi. Au moins, on avance. Et comme ça, je risque moins de faire l’idiote et de me blesser. Les bras croisés sur ma poitrine pour me réchauffer, je regarde Jules puis finalement, je vois le 5 sur le mur avant d’entendre le clavier s’allumer. ENFIN ! On va pouvoir sortir.

Minute. On a rien fait pourtant pour qu’il s’allume. Nous sommes observés… Nous sommes de retour au Crescent Hotel, pour de vrai? À la dernière question de Cézar, j’entend tout le monde donner sa réponse et j’hésite avant de répondre à mon tour. « Je suis pour aussi. » En réalité, j’ai peur de découvrir ce qu’il y a de l’autre côté de la porte. Un couloir de l’hôtel avant un autre, puis un autre, puis un autre ? Non. Je ne veux pas être là à nouveau. Je veux rentrer, retrouver Bruce, et me blottir contre Andrew sur le canapé, sous un plaid. Je me sens trembler à nouveau. J'ai peur de bientôt perdre mon calme.







Time to leave the past behind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

PNJ
Messages : 69
Arrivée sur HC : 27/01/2018
Emploi/loisirs : Tous les métiers

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Ven 19 Oct - 23:30

Intrigue no. 1
Équipe 1



31.10.2018 - Lieu inconnu - Labyrinthe
Bien ! On dirait finalement qu'avec 5 cerveaux, vous n'êtes pas si idiots que ça... Quoi que, difficile de tous les faire cogiter ensemble. Enfin, c'est toujours mieux que rien. Il y a peut-être une chance que vous sortiez vivants de cet endroit. Même s'il suffisait présentement d'ouvrir une porte qui donne ... Sur un couloir. Mais par n'importe quel couloir. Celui-ci n'a rien à voir avec le Crescent Hotel. Il est austère, avec une légère odeur d'humidité. A croire que personne n'est passé par ici depuis au moins plusieurs dizaine d'années.

Il est temps d'avancer. Mais, attendez, vous étiez combien au départ ?

Déroulement

Dans ce sujet, le dé sera lancé. Le résultat de ce dernier déterminera qui effectue cette action :

Vous n'avez jamais franchis la porte qui donne sur le couloir, les autres remarquent votre disparition.


Le disparu ne devra pas répondre pendant ce tour jusqu'à la prochaine intervention du PNJ.

Vous disposez d'une semaine (7 jours) pour répondre à ce sujet avant la prochaine intervention du PNJ, sans quoi votre tour sera ignoré et sauté. Il n'y a pas d'ordre de réponse. Vous pouvez répondre quand vous voulez et autant de fois que vous le voulez. S'il vous plaît, priorisez les réponses courtes, entre 300 et 500 mots, pour faciliter la lecture de tous vos camarades et faciliter la tâche aux admins.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter @Rachel Newman ou @Andrew Stewart. Ils se feront un plaisir de vous répondre.


Amusez-vous bien !





- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administrateur
Messages : 506
Date de naissance : 21/02/1983
Arrivée sur HC : 02/01/2013
Age : 35
Emploi/loisirs : Coach (lycée) / Tueur à gage

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Mer 24 Oct - 14:03

Rien de terrible ou de monstrueux n'était arrivé en tapant le code sur le pavé numérique. Non, la porte c'était simplement ouverte sur un autre monde qui semblait tout de suite bien plus lumineux que la pièce dans laquelle ils se trouvaient. Mais ce monde là semblait peupler de monstres, ou bien de gens extrêmement négligeant. Jules n'avait pas bougé mais il voyait bien depuis son poste d'observation l'allure du couloir qui s'offrait à eux. C'était clairement le début de quelque chose, ce n'était pas engageant et pourtant il fallait y aller. La meilleure solution pour affronter tout ça ? Ne pas se poser de questions. Le Britannique allait donc fait fi du bon sens, parce qu'il était certain qu'il fallait abandonner tous les réflexes et réflexions de la vie courante. Ici, la peur allait être leur ennemie la plus attachante. A la moindre incartade elle ne serait jamais très loin, un souffle froid dans la nuque de ceux qu'elle avait choisi d'accompagner. L'animal était bien prêt à lui tordre le cou.

Jules fut le premier à passer la porte. Son esprit de contradiction n'était pas bien loin, mais il y avait quelque chose de bien plus fort que cela qui le motivait à faire quelque chose. Il avait une famille maintenant. Cependant, le tueur à gage ne serait pas spécifiquement enclin à jouer le jeu pour le bonheur du Faucheur, clairement pas. Ainsi se retrouva-t-il sous la lueur blafarde de l'éclairage du couloir. A l'odeur, on pouvait croire que l'endroit n'avait pas été aéré depuis longtemps, très longtemps, trop longtemps. Il fit quelques pas de plus pour s'avancer. Difficile de deviner où tout cela allait les mener, mais ce ne pouvait que être pire.







❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
❝Avec le canon d’un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles.❞ fight club - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
Messages : 1040
Date de naissance : 12/07/1989
Arrivée sur HC : 19/08/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Étudiante en profilage criminel

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Ven 26 Oct - 13:44
J’ai peur. La proposition de Cezar est exécutée et le code est entrée sur le clavier numérique. Bientôt, la porte s’ouvre et la lumière pénètre dans la salle. J’ai envie de refermer les yeux. Je détourne la tête vers Jules, non seulement aveuglée mais également par peur de voir sur quoi la porte s’est ouverte. La pièce où nous sommes ressemble un peu à celles du Crescent Hotel, mais l’éclairage de la porte me dit que nous n’y sommes pas. L’éclairage n’est pas le même. Et je ne sais même pas pourquoi je remarque ce détail. Sans doute à force de vivre pendant trois ans dans un même endroit.

Quand Jules prend les devants, je regarde alors les autres. J’ai peur, mais je me redresse et avance à mon tour. Si je dois absolument y aller, mieux vaut que je reste près de lui. Je regarde April qui est bien plus enjouée que moi, je crois, et lui fait signe de me suivre en forçant un sourire. On marche donc dans un couloir… qui n’en fini pas. Je regarde derrière moi avec l’impression qu’on a un problème. Et c’est alors que je réalise que nous sommes quatre.

« Jules, attends… » J’arrête ma marche et regarde les autres derrières moi. « Il manque Eileen. Eileen? » Rien. Aucune réponse. Une angoisse me prend soudainement et mon regard dévie immédiatement sur Jules. L'un d'entre nous a disparu.







Time to leave the past behind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Messages : 464
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Sam 27 Oct - 11:45
La majorité était pour, bien que tout le monde n'a pas vraiment voté, April compose le code et la porte s'ouvre dégageant une lumière qui l'a fait grimacer. Elle s'en protège en passant la main sur son visage. Jules sort en premier suivit de Rachel qui lui fait signe de venir. Elle se tourne alors vers Cezar pour s'assurer qu'il va les suivre et avance dans le couloir pensant qu'Eileen était passé devant. Cependant, la réaction de Rachelle lui dit le contraire. Elle hausse les sourcils et fait son sourire qu'elle parvient à faire qu'au Crescent Hôtel. Car oui, parce que même avec ce couloir lugubre qui ne ressemblait en rien dans ce lieu qu'elle aime tant. Elle se persuade encore intérieurement d'être à l’hôtel. Elle sourit donc après s'être retourné.

« Je vais la chercher ! »

Elle se tourne vers Cezar avec son radieux sourire. Elle n'avait pas entendu Eileen voter peut-être qu'elle a mal prie qu'on n'a pas attendu son avis avant d'ouvrir la porte ? Ou tout simplement qu'elle s'est endormi, ou perdu. Une fois proche de l'homme qu'elle connaît que depuis quelque jour elle s'adresse enfin à lui.

« Je peux avoir la lampe torche s'il vous plaît ? »

Sans attendre de répondre elle lui prend directement l'objet des mains.

« Merci ! »

Puis elle fait demi-tour se dirigeant seul dans la pièce d’où ils venaient. Elle éclaire comme elle peut la pièce à peine éclairé par le couloir sombre et fouille la pièce avec l'aide de sa lampe.

« Eileen ?! »

Elle la cherche du regard et finit par tapoter les murs et a soulever chaque objet à la recherche d'un passage secret ou elle aurait pu s'y cacher ou tomber dessus par inadvertance.

« Héhoooo ! Tu m'entends ? Désolée de ne pas avoir attendu ton vote ! Mais dans tous les cas, la majorité restait pour ! Ne boude pas ! »

Sa naïveté la perdra un jour... Elle continuer à chercher un possible passage ou cachette dans l'espoir de la trouver. Après tout, on ne pouvait pas disparaître comme ça. Son cœur se met à accéléré, mais elle ignore totalement cette sensation ignorant de quoi il pouvait s'agir.






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

PNJ
Messages : 69
Arrivée sur HC : 27/01/2018
Emploi/loisirs : Tous les métiers

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Lun 29 Oct - 6:47

Intrigue no. 1
Équipe 1



31.10.2018 - Lieu inconnu - Labyrinthe
La balade vous plaît-elle ? J'espère que oui, j'ai pris un grand soin à en dessiner les moindres recoins. La seule solution qui se présente à vous pour l'heure, c'est de continuer à avancer... Même s'il manque quelqu'un à l'appel. Ce sont les risques du jeu. Allons, ne perdez pas de temps, plus tôt vous serez arrivés au bout de mon petit labyrinthe et plus tôt nous pourrons passez à la suite.

Déroulement


Vous découvrez tous une petite télévision à tube cathodique sur une table d'appoint. A l'écran les anciens clients du Crescent Hotel la reconnaissent : Miss Roseberry. Elle est ligotée sur une chaise, bâillonnée, toujours en vie.


Vous disposez d'une semaine (7 jours) pour répondre à ce sujet avant la prochaine intervention du PNJ, sans quoi votre tour sera ignoré et sauté. Il n'y a pas d'ordre de réponse. Vous pouvez répondre quand vous voulez et autant de fois que vous le voulez. S'il vous plaît, priorisez les réponses courtes, entre 300 et 500 mots, pour faciliter la lecture de tous vos camarades et faciliter la tâche aux admins.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter @Rachel Newman ou @Andrew Stewart. Ils se feront un plaisir de vous répondre.


Amusez-vous bien !



- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administrateur
Messages : 506
Date de naissance : 21/02/1983
Arrivée sur HC : 02/01/2013
Age : 35
Emploi/loisirs : Coach (lycée) / Tueur à gage

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Mer 31 Oct - 10:09
- Il manque Eileen.

Jules s'arrêta en entendant la voix de Rachel dans son dos. De là il se retourna pour voir ce qu'il en état. Il vit April qui s'engouffra dans la pièce qu'ils venaient à peine de quitter. Il entendit la voix lointaine de la blonde qui cherchait la disparue. L'Anglais croisa ses bras sur son torse. Bon sang, comme s'ils avaient besoin de ça. De toute évidence, Eileen ne se faisait pas un malin plaisir à jouer à cache-cache, il n'avait jamais cru cette dernière capable de se laisser à ce genre de jeu alors même que la situation ne s'y prêtait pas. Elle était sans doute même la personne la plus affecté par celle nouvelle partie que leur avait préparé le Faucheur et de toute évidence... sa disparition faisait partie du scénario. Du moins notre animal, il n'y avait pas de hasard dans tout ce qui était entrain de se passer présentement...

- April reviens, aboya le Britannique, C'est surement un stratagème du Faucheur pour une raison que nous ignorons encore.

Mais à n'en pas douter, ils risquaient bientôt de savoir pourquoi... L'instinct du tueur à gage ne le trompait jamais. Et en toute logique, si Eileen s'était réellement trouvée dans la pièce avec eux - il doutait que ce ne fut pas le cas - elle allait réapparaître tôt ou tard, en vie si possible. Car si quelqu'un devait mourir, ce ne serait pas pour être tué à l'abri du regard des autres mais bien sous leurs yeux. Tout du moins, c'était ainsi que Jules le voyait, parce qu'il aurait certainement fait comme ça.

- On doit avancer.

Sitôt il fit volte face et se remit à avancer jusqu'à arriver à un angle dans le couloir où se trouvait une télé posée sur une table d'appoint. Il plissa les yeux et s'approcha pour tenter d'identifier la silhouette qu'il y voyait. Hmm, ce visage ne lui était pas inconnu, mais la qualité laissait grandement à désirer, aussi il peinait à identifier cette femme, car oui, ça il ne pouvait pas en douter, c'était belle et bien une femme qui était séquestrée.







❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
❝Avec le canon d’un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles.❞ fight club - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Messages : 695
Date de naissance : 27/12/1982
Arrivée sur HC : 20/06/2012
Age : 35
Emploi/loisirs : Pigiste

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Sam 3 Nov - 16:29
Eileen n'avait pas été d'une grande aide pour ouvrir la porte, mais ils y étaient parvenus quand même. Juste avant de s'évanouir dans un silence absolu, car on avait atténué sa chute en la retenant, elle les avait vus s'y engouffrer. Sans rien pouvoir dire, ni même appeler au secours, ni produire le moindre bruit qui aurait alerté ses compagnons d'infortune, elle s'était retrouvée avec un coton humide sous le nez et une solide main plaquée sur sa bouche. Elle avait été tirée en arrière dans le fond de la pièce, tandis que les autres passaient la porte sans s'apercevoir de son absence.

A présent, elle émergeait de nouveau, sans aucune conscience du temps qui avait passé. Mais elle se souvenait bien d'avoir été avec les autres, d'avoir manqué de franchir la porte à quelques secondes près. Etait-elle toujours dans la même pièce ? Sa tête était douloureuse (peut-être les vapeurs de l'alcool qu'on lui avait fait respirer pour l'endormir), mais elle semblait ne pas avoir d'autre traumatisme. Il n'y avait pas vraiment moyen de savoir si elle avait changé de lieu. L'obscurité pénétrante était la même que lors de son premier réveil. L'odeur aussi, un peu. Pourtant, en laissant échapper un appel qui était destiné à localiser les autres, elle s'aperçut, du fait de l'écho presque inexistant, qu'elle se trouvait dans une pièce bien plus petite qu'au départ.

Quelques années auparavant, au Crescent Hotel, Eileen aurait déjà craqué : fondu en larmes, crié, tapé sur les murs. Ici, maintenant, elle demeurait étonnamment calme. Ses séances chez la psychiatre lui avaient-elles si bien servi qu'elle était parvenue à guérir de sa claustrophobie ? Ou bien était-ce en réalité une sourde terreur encore jamais éprouvée qui la tenait silencieuse ? Il y avait de quoi. Comment s'y était-on pris pour l'asphyxier sans alerter des personnes qui étaient avec elle à moins de trois mètres ?... C'était assez dingue.

En tout cas, de la position assise contre un mur de cette pièce exigüe (probablement l'endroit où on l'avait laissée), Eileen se mit debout et renouvela son appel. Elle s'aperçut qu'elle tremblait comme une carcasse. Pourtant, il ne faisait pas particulièrement froid.
« Hé ho ? Y a quelqu'un ? »
Son agresseur qui l'avait replongée dans son sommeil artificiel pour la soustraire au reste du groupe était-il ici avec elle ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
Messages : 1040
Date de naissance : 12/07/1989
Arrivée sur HC : 19/08/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Étudiante en profilage criminel

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Lun 5 Nov - 15:00
« April… » Je n’étais pas rassurée. Si j’étais déjà inquiète pour Eileen, je l’étais tout autant à l’idée de voir April partir seule dans la pièce d’avant. Qui sait. Si Eileen avait disparu, April pouvait disparaître aussi. Et cette idée m'horrifie. Mais malgré tout, elle partit rapidement une fois la lampe de poche en main vers la pièce qui n’était pas très loin derrière, au moins. Moi? J’hésitais. Si je ne voulais pas qu’elle parte seule, j’étais tout aussi moins confortable à l’idée d’y aller. Pourtant, après un peu moins d’une minute, je partis à sa suite. Presque arrivée, la voix de Jules se fit entendre. Je me retourne vers la salle et voit April en sortir. « Aucun signe d’elle? » Non évidemment. « Avançons. Le Faucheur doit chercher à nous faire peur… » Et ça fonctionnait très bien. Combien y avait-il eu de disparu au Crescent Hotel déjà? Plusieurs… Enfin, juste assez pour qu’on se pose des questions. Il était du coup doué pour faire disparaître les gens. J’espérais seulement qu’on la retrouverait, pour éviter de laisser le petit Hugo tout seul.

De retour avec le groupe, on s’est mit à avancer jusqu’au détour d’un couloir où notre groupe trouva un petite télévision cathodique. Quel spectacle allait donc s’offrir à nous cette fois ?

Plus près du téléviseur, je réalise qu’une femme est attachée et bâillonnée sur une chaise, au beau milieu d’une pièce vide. Visiblement, elle ne vient pas d’arriver là, mais elle bouge encore, donc elle est vivante. « Miss Roseberry? » Je regarde April en espérant qu’elle confirme que je vois bien la personne qui est dans la vidéo. Après tout, April ayant été proche de l’Hôte durant notre séjour à l’hôtel, je me donne le droit de croire qu’elle est la mieux placée pour la reconnaître.







Time to leave the past behind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Messages : 464
Date de naissance : 06/02/1990
Arrivée sur HC : 31/01/2013
Age : 28
Emploi/loisirs : Coiffeuse

MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   Lun 5 Nov - 19:46
Pour April, il n'y avait pas d'autre alternative, Eileen était dans la pièce avec eux et elle a donc disparu de cette pièce par n'importe quelle alternative. Enlevé, tombé par hasard sur un chemin secret. April savait que le Faucheur était très doué, mais pas au point d'être un sorcier ! Alors qu'elle fouille comme elle peut la lampe torche un éventuel indice allant même regarder sur le plafond, Rachel la rejoint. Elle n'avait clairement pas l'air rassurée de la situation, April aussi avait peur, mais l’absence des prises de ses cachets l’empêche de le montrer convenablement. Quand son amie et Jules avait l'air d'être contre la recherche de leur collègue, une colère se pointe dans sa peur avec bien entendue l'impossibilité de l'exprimer d'une quelconque façon. Elle hisse sa tête hors de la salle pour répondre à son amie.

« Nan, mais ce n'est pas tellement Eileen que je cherche. En fait, je cherche le lieu dans lequel elle a bien pu tomber ou se faire enlever. C'est un peu comme le principe de la magie. Le Faucheur nous incite à avancer pour qu'on soit plus impressionné encore de ce qui va suivre. Eileen est devenue le tour de magie... Quoi que... Attends... Je ne suis pas certaine d'être clair en fait... »

April avait un air neutre, elle retourne à l'intérieur de la pièce pour tâter le plafond histoire de voir s'il n'y a pas une quelconque ouverture, abandonnant son explication. Elle se fige pour se tourner encore vers le couloir quand Rachelle lui dit qu'il vaudrait sans toute mieux avancer. Elle demande avec son ton froid et neutre qui exprime son incapacité à exprimer ses émotions.

« Tu veux qu'on abandonne Eileen ? »

Elle ne comprenait pas le comportement de Rachel et Jules... Ni l'un, ni l'autre ont voulu coopérer refusant d'entrer dans ce jeu. Et la tout d'un coup, ils veulent jouer le jeu et avancer quitte à ce qu'on abandonne une personne ? La jeune femme hait le Faucheur, elle le hait au point de vouloir lui mettre des bâtons dans les roues au moindre de ses petits jeux. Lui faire peur ? À elle ? Elle ne sait même pas ce que c'est, elle ne comprend pas le moindre sentiment ! Et elle ne compte pas lui faire plaisir ! Elle s'en son sang bouillir sans être certaine d'en comprendre la raison comme toujours. N'arrivant pas a exprimer son agacement, elle finit par dire dans une neutralité troublante.

« Je vais voir ce qu'on croise, mais juste après je retournerai ici pour fouiller cette pièce ! Il y a un mécanisme ou un passage, j'en suis sûr ! »

Gardant la lampe torche en main, elle avance et voit cette fameuse télé. Elle fixe le vieil écran en penchant la tête sur le côté sans rien dire. Remarquant ce regard posé sur elle par Rachel elle lui fait un oui tête. Elle la reconnaît, elle venait souvent parler à Timothy pour des raisons qu'elle n'arrive pas encore à saisir. C'est vrai qu'elle n'avait plus de nouvelle de cette femme depuis l'explosion, mais elle s'en était jamais plus inquiété que ça.

« Oui, c'est bien elle. Raison de plus pour vite retrouver Eileen pour pouvoir lui filer un coup de main ! »

Sur ses mots sans attendre l'avis de qui que se soit elle fait demi-tour de retourner de nouveau dans la pièce du départ. Elle ne pouvait de toute façon que disparaître de là-bas !






What am i feeling?
Is it meant to make your inside ache? Meant to make your chest go tight? Meant to make you sweat and shake? How could anything like that be right?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Opération Roseberry - Équipe 1   
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération Roseberry - Équipe 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Console] Équipe soleil 6ème génération - Intermédiaire
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Huis Clos :: Ailleurs :: Arkansas-
Sauter vers: