AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez
 

 Dans la maison tordue du Soleil Levant [solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Cezar Schneider

Joueur
Messages : 70
Arrivée sur HC : 02/09/2018

Dans la maison tordue du Soleil Levant [solo] Empty
MessageSujet: Dans la maison tordue du Soleil Levant [solo]   Dans la maison tordue du Soleil Levant [solo] EmptyDim 31 Mar - 18:58
Cezar Schneider
Solo
Dans la maison tordue du Soleil Levant
À la place d'une tasse de thé fumé, Cezar Schneider buvait exceptionnellement quelque chose de plus fort. Un verre de rhum. Pas n'importe quel rhum. Du Diplomático vénézuélien. Il avait ce goût boisé, plus fort que le goût sucré du Bumbu, et qui restait plus longtemps en bouche que le Dictador. C'était une sensation agréable que de sentir descendre dans son gosier le liquide brûlant, tandis qu'il écoutait répéter un petit groupe de jazz amateur.

Pas mal.

Enfin, par pas mal, il entendait mauvais, mais il savait que ses standards étaient très élevés par rapport à ceux du commun des mortels. Donc par pas mal, il voulait dire "pas mal pour des gros nuls". C'était déjà un généreux compliment de sa part.

Pour être entièrement franc, le groupe amateur possédait quand même quelques qualités. Le bassiste ne s'arrêtait pas à chaque fausse note, le guitariste ne secouait pas la tête de haut en bas (signe qu'il n'était pas débutant), le batteur était en rythme, le pianiste savait jouait autour des accords, le clarinettiste était, eh bien… un clarinettiste. Il était si rare d'avoir un leader clarinettiste que c'était une qualité intrinsèque.

There was a crooked man.

Accoudé à la table, Cezar se resservit un verre de rhum, et contempla la surface au repos du liquide aussi sulfureux que transparent. C'était une bonne analogie de l'existence en général. En apparence douce et tranquille, en réalité bouillonnait juste au-dessous un torrent ingérable, qui ravageait tout sur son passage si on n'y était pas préparé. Cezar était préparé. Il était toujours préparé.

And he walked a crooked mile.

C'était pour cela qu'il avait réussi à survivre jusque-là. On ne survivait dans le monde du crime sans être préparé, intelligent, et sans pitié. Cezar était les trois à la fois, et c'était sa capacité à s'approprier même ce qui était perçu comme une défaite qui le rendait dangereux.  Il était allé plus loin que tous Après tout, pour un infirme, il avait accumulé tant de pouvoir, tant de richesse, tant d'influence… .

He found a crooked six pence.

C'en serait presque obscène. L'obscénité d'une vie pleine d'argent, de femmes, et de tout ce qui allait avec. Cezar aimait cette opulence. Il aimait cette opulence car il savait qu'il ne la méritait pas. Il n'avait pas travaillé dur, au contraire, il avait choisi la voie de la facilité, et cette voie avait porté ses fruits. Il avait bâti sa fortune sur le dos des moins chanceux et des moins entreprenants.

Upon a crooked stile.

Et sur l'absence de remords. Pourquoi s'en vouloir quand on savait pertinemment que, au bout du compte, tout le monde finissait dans le même trou ? Presque le même trou, il n'y avait qu'à voir les Pharaons et leurs pyramides construites sur le dos de milliers de serviteurs. C'était l'avantage du crime, on se bâtissait un empire qui, quoi qu'il arrivait, perdurerait car il s'élevait dans l'ombre des empires en plein sous les rayons du soleil.

He bought a crooked cat which caught a crooked mouse.

Mais à quoi servait toute cette fortune, au final ? À devenir invisible. Quand les hordes mongoles débarquaient pour raser les empires en plein sous les rayons du soleil, les empires de l'ombre survivaient. C'était un grand cercle vicieux, ou vertueux en fonction du point de vue. On tuait, on massacrait, pour survivre, et on survivait pour tuer et massacrer davantage, et on alimentait ce cercle, ici, à Little Rock.

Little Rock, le foyer du crime.

Cezar… Cezar se sentait en fait plus chez lui qu'il ne l'avait jamais été. C'était une sensation très bizarre. Infortuné que les Américains ne soient pas résolus à rouler à gauche, ceci dit, mais au moins, il se sentait… bien.

And they all lived together in a little crooked house.

In a little crooked house of the rising sun.
Codage par Libella sur Graphiorum







navy

Dans la maison tordue du Soleil Levant [solo] Signature-cezar2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans la maison tordue du Soleil Levant [solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Tableau de Claude Monet : "SOLEIL LEVANT"
» Dans une maison délabrée ... (Kuragari)
» Huit personnes dans une maison hantée, ça va pas être la jo... AAAAAAH ! C'ETAIT QUOI CE BRUIT ?!
» Shopping au pays du soleil levant [Ange]
» Dans un dernier rayon de soleil, une lumière s'éteint~LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Huis Clos :: Little Rock :: Centre-ville :: Bars / Boîtes de nuit :: La Maison du Soleil Levant-
Sauter vers: